Les Marquises Les Marquises 
Musique
Mer. 14 mai 2008 à 19:30
Centre Pierre Péladeau | Salle Pierre Mercure
300, boul. De Maisonneuve E., Montréal
  Carte
10.00$ / 60 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Inspirées d’un célèbre tableau que Paul Gauguin a peint en Polynésie française, quatre nouvelles œuvres de compositrices montréalaises d’origines diverses (Melissa Hui, Analia Llugdar, Luna Woolf et Danielle P. Roger) abordent les questions posées par le tableau «D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?»

Avec comme toile de fond des questions universelles, Les Marquises interrogent les sens du spectateur et l’invitent à poursuivre avec elles la quête de la création. Écrites spécialement pour l’ECM, qui réunira 14 musiciens dirigés par Véronique Lacroix, les œuvres mettront en vedettes différents solistes réputés tels le violoniste virtuose Jonathan Crow, la pianiste Jacynthe Riverin et les improvisateurs Diane Labrosse et Michel F. Côté, qui donneront une couleur particulière à chaque pièce.

www.ecm.qc.ca

  Les Marquises

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FTAV: La nuit des p'tits couteaux
  FTAV: Un beau salaud
  Théâtre sans animaux
  FTAV: À vos souhaits
  FTAV: L'Avare de Molière
  FTAV: La capsule
  FTAV: Des zombies et des hommes
  Journalistes à tout prix!
  L'Homme Gris
  FTAV: Choix Multiple
  FTAV: La commission Condorcet
  FTAV: Ça ne se fera pas en criant Algus!
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  FTAV: Le dernier mot
  Chemins Divers



Vos commentaires

Troisieme experience de musique nouvelle  
Mercredi 14 mai 2008 Encore une tentative dans cette musique, moins deroutante que les precedentes. Le violoniste valait le prix d entree a lui seul, et la pianiste aussi. Premiere visite a la salle Pierre Mercure, hyper confortable et sonorite exceptionnelle. Endroit a refrequenter, mais probablement avec autre type de musique... Il semble bien que ce genre ne nous rejoigne pas...

Michel M.
Sam. 17 mai 2008