Le Chant du Dire-Dire  
Théâtre
Jeu. 27 septembre 2012 à 20:00
Église de l'Immaculée Conception (Papineau)
4201, av. Papineau, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:26.25$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: L'entrée se fait via la porte principale de l'Église; vos billets seront à la réception à votre nom à partir de 18h30; arrivez au moins 30 min à l'avance. Admission générale.

Leurs parents adoptifs emportés par un ouragan, Rock, William et Fred-Gilles sont restés dans leur maison-cocon, terrée au fond des bois, et y accueillent la douleur muette de leur sœur Noéma qu’ils tentent de ramener à la vie. Contre les assauts des municipiens, ils demeurent soudés, unis en «Société d’Amour», autour d’un objet presque mythique, le dire-dire.

Avec Marc Béland aux commandes, au coeur de l'église de l'Immaculée-Conception, nous gageons que Le chant du dire-dire vous frappera comme le tonnerre !



Une création du Théâtre le Mimésis • Après le succès du Chemin des passes-dangereuses en 2011, le Mimésis présente cette année l'oeuvre poétique de Daniel Danis. Intéressée par la tragédie contemporaine, la compagnie se donne pour mission de trouver une demeure appropriée aux oeuvres qu'elle aborde, comme ici, une église.

www.lemimesis.com

  Le Chant du Dire-Dire

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Jim Zeller Acoustic Duo
  Christopher O'Neil Thomas
  Alex Lefaivre Trio
  Hommage à Nirvana
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Pierrot Fournier chante Brel
  René Simard - Nouveau rêve
  Les tireux d'roches
  Le Noël de Charlie Brown
  Colin Hunter
  Le Vent du Nord et De Temps Antan
  Colin Hunter
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Les Murènes



Vos commentaires

Récit-dialogue puissant  
L'histoire est celle de trois frères et une sœur, orphelins après la disparition de leurs parents, qui ont hérité d’une cabane branlante et d’une étrange machine : le Dire-Dire, une sorte de cornet en cuivre où chacun déverse ses peines et ses joies. Organisés en tribu, ils refusent toute intrusion sur leurs terres, soudés entre eux par une « Société d’Amour ». Partie à la conquête des villes en chantant, leur sœur revient bientôt, défaite, la voix perdue, les membres sans mouvements. Commence une course aussi vaine qu’affolée pour lui redonner vie. Texte brillant de Daniel Danis et mise en scène efficacement par Marc Béland. Joué divinement par de jeunes comédiens très talentueux (Marie-France Bédard, Guillaume Regaudie, Louis-Philippe Tremblay et Yves-Antoine Rivest) sur une scène inusité et grandiose, soit l'autel de l'église Immaculée-Conception. Bref, ils sont sortis des sentiers battus au plus grand bonheur des spectateurs présents. Bravo!!

Jewel
Dim. 7 octobre 2012



Du talent et des mots... Quelle belle soirée!  
Ambiance émouvante, acteurs vrais et talentueux, un texte des plus savoureux, une mise en scène juste parfaite, bref une très belle découverte!

Rouge
Jeu. 27 septembre 2012



Une famille tricotée très serrée.  
Quand la foudre frappe la maison et tue leurs parents, les 3 frères et leur soeur sont livrés à eux-même. Ils doivent d'abord lutter contre la municipalité et le système pour ne pas être séparer et mis dans des familles d'accueil mais s'ils gagnent la première manche, ils ne sont pas au bout de leur peine. La pièce mise en scène par Marc Béland est superbe tout comme les interprètes. Ce qui ajoute à la magie, c'est que la pièce est jouée dans une église et que les spectateurs prennent place sur l'autel.C'est juste génial, à voir absolument.

Denis B.
Mer. 26 septembre 2012