Samsara | Ballet équestre Samsara | Ballet équestre  
Danse
Sam. 3 mai 2008 à 20:00
Théâtre St-Denis I
1594, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
39.60$ / 20 % de rabais! (Régulier:49.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

SAMSARA, le conte initiatique arrive au Québec.

Après la France, la Belgique, le Luxembourg et la Hollande, Samsara traverse l’Atlantique pour envoûter le Québec.

Ce spectacle est né de la rencontre entre la chorégraphe Nadi Malengreaux, son compagnon Gérard Huc, et Samsara, une jument espagnole à la robe de lune. Découverte par hasard dans un pré en Belgique, elle leur inspira en 2001 la création d’un conte chorégraphique au titre éponyme.

Ecrits par Ève Ricard (sœur de Matthieu Ricard, moine bouddhiste proche du Dalai Lama) et inspirés des « Contes de Jataka », contes traditionnels tibétains, les textes sont déclamés sur scène entre chaque tableau. L’histoire relate l’une des vies de Bouddha à travers le cycle des vies et des morts, appelé Samsara, en sanskrit. Avant de devenir le Bouddha Shakyamuni, le Prince Siddharta comprit, après des années de méditation, pourquoi les êtres souffrent et décida de les aider à découvrir le bonheur. Mais avant d’être Prince, il avait déjà vécu de nombreuses existences et avait, entre autres, été cheval…

Nadi Malengreaux a construit son spectacle sous la forme de tableaux vivants. L’originalité de sa démarche repose sur l’alliance unique entre la narration, la danse, la musique et l’art équestre. Cinq danseuses et la jument Samsara, conduite par Gérard Huc, évoluent sur scène en totale complicité. Samsara réalise d’ailleurs une performance en se mouvant sur une scène aux dimensions inhabituelles pour un cheval.

« Un coup de foudre », « Quelle aventure ! , « Quelle personnalité que cette SAMSARA ». s’exclame Christiane Charrette à son émission du matin à Radio – Canada.

En parlant de SAMSARA « qui n’est pas un spectacle équestre – Gérard Huc évoque « l’écoute », « le respect de l’autre », et de son espace. L’espace… « chacun doit trouver le sien sur une scène de 10 mètres sur 12, ce qui n’est pas très grand pour une bête de 550 kilos qui partage l’espace avec des filles qui en pèsent 50 »

Si ce conte initiatique se veut dans la tradition du spectacle pour tous, il offre aussi un espace de réflexion sur l’homme et sa condition.

www.samsaradanse.net

  Samsara | Ballet équestre

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  L’École buissonnière | Pierre-Paul Savoie
  Les danses de la mi-chemin 2016
  L'Envers de moi
  Voyage dans le Temps
  Moi, petite Malgache-Chinoise



Vos commentaires

Belle bête, c'est tout.  
Beaucoup trop de publicité autour de ce spectacle. Même si la scène n’etait pas approprié pour ce genre de spectacle reste que le concept était faible. J’ai eu l’impression d’être devant un spectacle pour enfant. Je dirais que les productions que l’on présente pour les jeunes, sont plus originales, plus professionnelles et avec plus de contenue . Je n’ai pas vraiment aimé ce spectacle.

Ginette L.
Lun. 19 mai 2008