FNC | Stories we tell  
Cinéma
Ven. 12 octobre 2012 à 18:30
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

À l’aide des témoignages de plusieurs membres et amis de sa famille, Sarah Polley tisse un documentaire minutieux sur ses origines, la relation amoureuse parfois difficile qu’ont entretenue ses parents acteurs... et l’art de raconter une histoire au cinéma. Entrecoupé de vraies et de fausses archives familiales, son long métrage révèle une fascinante mosaïque de points de vue sur sa mère Diane, décédée du cancer lorsque Sarah avait onze ans, et son père Michael, qui assure aussi la narration de l’œuvre. À la manière d’un film policier, tout son processus d’enquête nous est ainsi donné à voir : mystère, fausses pistes, récits contradictoires, indices et révélation-choc.

Pour créer son documentaire, présenté aux festivals de Venise et de Toronto, l’actrice et réalisatrice canadienne a multiplié les aller-retours entre Toronto et Montréal. Elle y a rencontré des participants attachants qui font tout pour répondre à ses questions insistantes portant sur des événements survenus en 1978. Et chaque histoire partagée avec humour ou émotion par le clan Polley, composé de plusieurs artistes, est d’une authenticité touchante. À la fois docu et « making of », Stories We Tell retrace une quête originelle traversée par une profonde réflexion sur la façon dont le temps sculpte les souvenirs. — Marie-Hélène Mello

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Stories we tell

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  The Cuban Martinez Show
  Crossing Borders
  Hockey Noir, l'Opéra
  Chopin sous les chandelles
  Récital Schubert/Liszt sous les chandelles
  A la vino tinto | show numéro 100
  Brel, Brassens, Ferré
  Soirée Jazz-Bossa Nova
  Queen ka, Ben Hérbert-Larue et Yo du milieu
  Univers Gamers
  Les chansons inentendues
  Hommage à Joe Dassin
  Bharath and his Rhythm Four
  Trio Sylvain Picard joue Zorn et Ribot
  Place aux Jazzwomen | Journée Int. du jazz