FNC | Babeldom  
Cinéma
Sam. 13 octobre 2012 à 21:00
Centre PHI
407, rue Saint Pierre, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: En présence de Paul Bush, réalisateur.

Babeldom est une ville si massive, elle croit à une telle vitesse que, bientôt, dit-on, la lumière elle-même n’échappera pas à son attraction gravitationnelle... Comment, dès lors, deux amants communiquent, l’un à l’intérieur de la ville et l’autre à l’extérieur ? Une élégie à la vie urbaine, avec en toile de fond la cité du futur, construite à partir de films tournés dans des villes de partout dans le monde (Londres, Osaka, Barcelone, Berlin, Dubai, Shanghai) et basée sur les recherches les plus récentes dans les domaines de la science, de la technologie et de l’architecture.

«Babeldom est une chasse au trésor, à la fois thématiquement et formellement. dystopies architecturales, technologies de cartographie, plateformes de jeux, enregistrements de caméras de surveillance, etc.: la ville n’est désormais plus que son propre fantôme dans la machine. Paul bush réussit par ses brillants amalgames à forger un cinéma borgésien du futur-présent. Vérité et fantaisie s’entremêlent pour nous offrir la plus belle et la plus étrange image de l’ici et maintenant.» — Madeleine Molyneaux

En présence du réalisateur Paul Bush.

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Babeldom

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Poésie sans fin d'Alexandro Jodorowsky
  Les nuits blanches du facteur de A.K.
  Paris Pieds Nus | D. A. et F. G.
  La petite fille qui aimait trop...
  Hassan Amejal | Projections et discussion
  FFBM | BR 716 (VOSTA)
  FFBM | Rogério Duarte, le Tropikaosliste
  Ciné-Conférence: Brésil - Pépites vertes
  Ciné-Expo67
  Et au pire on se mariera de Léa Pool
  ONF à la maison | Théâtre de la vie
  Cinéma: Soirée fantastique
  Festival SPASM - Grande Soirée Horreur
  Folles de joie | Paolo Virzi
  120 battements par minute | Robin Campillo