FNC | The Dark Side of The Sun  
Cinéma
Mar. 16 octobre 2012 à 21:45
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Présenté en première Nord-Américaine, en présence du réalisateur Carlo Shalom Hintermann.

Plongez au coeur d’un monde « obscur » et retrouvez-vous hanté par cet étonnant documentaire sur des enfants atteints de Xeroderma Pigmentosum (aka XP, maladie génétique rare caractérisée par une sensibilité excessive de la peau au soleil) et, particulièrement, sur le célèbre Camp Sundown, camp de jour la nuit pour des enfants de la lune contraints à l’anormalité, obligés de se méfier de toute source lumineuse, de fuir l’exposition aux UV, allant jusqu’à utiliser des tenues spéciales développées par la NASA. Un vrai beau défi de cinéma, car, croyez-le, filmer un monde d’obscurité sans éclairage renvoyant des UV, c’est loin d’être facile...

En privilégiant la distance et la discrétion de regard, en capturant admirablement l’état d’évanescence qui caractérise l’univers de ces enfants, le cinéaste (réalisateur de deuxième équipe chez Malick sur Tree of Life, quand même...) nous propose un voyage tout en douceur et onirisme, ponctué de séquences animées (tendance Miyazaki) qui mettent en images les rêves des enfants. Une expérience quasi sensorielle vouée aux lumières de la nuit qui ne saurait s’oublier facilement. — Julien Fonfrède

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE
En présence du réalisateur Carlo Shalom Hintermann.

www.nouveaucinema.ca

  FNC | The Dark Side of The Sun

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Jeannot dans la tempête
  Eau courante
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Mohamed le Suédois
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Splendeur du mobilier russe
  Les monologues du vagin
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  Je suis un arbre sans feuille
  Burn Out Total
  Soirée Tchekhov
  Lignedebus
  La déprime
  Splendeur du mobilier russe
  Tout est drôle sauf le titre