Marie-Clothilde / Méhari et Adrien Marie-Clothilde / Méhari et Adrien 
Théâtre
Jeu. 16 novembre 2006 à 20:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
15.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:18.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le Théâtre de la Pacotille revient en force avec deux courtes pièces de Hervé Blutsch, Marie-Clothilde et Méhari et Adrien.

Teintées de douleur, de rires, de poésie et de désarroi, ces mises en scène non conventionnelles signées par Gaétan Paré dérangent par la violence de la confrontation des sentiments qu’elles génèrent. Les deux textes de Blutsch sont le portrait de relations interpersonnelles tourmentées empreintes de solitude et de nostalgie.

Marie-Clothilde aventure conjugale énigmatique

Christian-Bernard parle à Marie-Clothilde de ce qu'il a lu dans le journal, il cache Marie-Clothilde dans un placard, réalise qu'il ne peut pas vivre sans elle. Dans une lettre qu'il écrit à Marie-Clothilde, Christian-Bernard découpe un enfant en morceaux. Christian-Bernard sort Marie-Clothilde de son placard. Christian-Bernard redécouvre l'objet de son amour, il rentre du bureau devant Marie-Clothilde, il constate l'échec de son couple. Christian-Bernard, brillamment interprété par Jonathan Michaud, se voit confronté à un isolement qui le mènera à entretenir un monologue intérieur violent rempli de douleur qu’il tentera de vivre et d’extérioriser sur Marie-Clothilde, incarné avec justesse par Josianne Dicaire qui deviendra la présence féminine tant convoitée.

Méhari et Adrien ballade pour 2 personnages & un side-car

Un «road theater» mettant en scène deux personnes fugitives. Un meurtre, un mariage, une maladie, une rencontre entre une fille dans une barque et un homme sur un vélo de cirque. Méhari et Adrien, joués avec intelligence et finesse par Bénédicte Décary et Sébastien Dodge, sont des personnages imprégnés de nostalgie et animés par une soif de vivre les entrainant dans un rythme de vie effréné.

«Méhari donne un coup de kique; l’engin démarre dans un vrombissement superbe. Elle joue de l’accélérateur, enclenche la première, passe la seconde jusqu’à mener l’engin à grande vitesse.»


  Marie-Clothilde / Méhari et Adrien

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mes enfants n'ont pas peur du noir
  Joyeuse Matinée de Noel
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Les monologues du vagin
  Cabaret Tollé
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le Sapin de Noël
  Macbeth de William Shakespeare
  Le clan des divorcées
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  10 ans de mariage !
  Le saut du lit
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités