FSM| Ciné Spectacle Égypte - Joan Bluteau  
Musique
Jeu. 15 novembre 2012 à 20:00
Le Cabaret du Festival Banque Nationale
5480, av. Westbury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:45.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Passionnée, féminine et authentique, Joan Bluteau s'est toujours livrée corps et âme dans tout ce qu'elle a entrepris, et c'est d'autant plus vrai aujourd'hui aves son nouveau spectacle Joan Bluteau Chante Dalida. Absolument séduisante par sa voix et extrêmement touchante dans son interprétation, elle présente à sa manière le répertoire des grandes chansons qu'a interprété Dalida tout au long de sa carrière dans de subtils arrangements à saveur latine. Un spectacle à découvrir !

En première partie, voyez le documentaire Les réfugiés oubliés, un film de Michaël Grynszpan, présenté en version hébreu sous-titrée en français. En 1945, un million de juifs vivaient au Moyen-Orient en dehors des frontières de la Palestine mandataire et en Afrique du nord. Quelques années plus tard, ils n’étaient plus que quelques milliers. Voici l’histoire de ces milliers d’individus qui ont fui leur maison, qui ont connu les camps de réfugiés et qui gardent aujourd’hui, en silence, la mémoire d’une civilisation détruite.

Ce film raconte l’histoire et la destruction de ces communautés juives orientales, certaines d’entre elles ayant existé pendant plus de 2500 ans. A travers les témoignages de ces Juifs qui ont fui l’Egypte, la Libye, le Maroc, l’Iraq et le Yémen, les histoires de ces réfugiés sont entrecoupées par des images d’archives exclusives.



www.sefarad.ca

  FSM| Ciné Spectacle Égypte - Joan Bluteau

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  10 ans de mariage !
  Eau courante
  Gang de voleurs !
  Botox & Silicone
  La cantate intérieure
  Les Plaideurs
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Burn Out Total
  Sur les rails
  Théâtre Libre 2017
  Ostie de Fin de semaine
  Le héros est parti | Théâtre de l'indéfini
  Chapitre 4 - Portrait de famille