Tout ce que tu possèdes  
Cinéma
Lun. 29 octobre 2012 à 19:00
Cinéma Excentris
3536, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un homme renonce à un important héritage parce qu’il s’agit de biens mal acquis, et retrouve au même moment sa fille adolescente, dont il avait abandonné la mère lorsqu’elle était enceinte.



  Tout ce que tu possèdes

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ciné-Conférence de voyage : BALI
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Lion | Première de Québec
  Lion | Projection spéciale Laval VF
  Lion | Première MTL VOA
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE
  Lion | Première Chicoutimi
  Le Fils de Jean | Première Québec
  VOTEZ BOUGON - Première Montréal
  Lion - Première de Sherbrooke
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  Père fils thérapie| Première MTL VOF
  Jackie | Première MTL VOA
  Ville-Marie | Un film de Guy Édoin
  Mean Dreams (VF)



Vos commentaires

Drame humain  
Je n'ai pas réussi à entrer et à m'identifier aux personnages et j'ai trouver le rythme du film plutôt lent. Je dois toutefois admettre que la performance des comédiens étant très bonne.

Blanche N.
Mar. 15 janvier 2013



Posséder ou ne pas posséder  
J'aime beaucoup l'univers cinématographique de Bernard Émond. Ce cinéaste n'a pas peur des gros plans. Émond pose toujours des questions pertinentes sur les valeurs, le sens de la vie, les relations humaines, l'héritage. Il choisit bien ses acteurs et actrices. Patrick Drolet est très bon dans son rôle d'adulte tourmenté.

Daniel L.
Mer. 31 octobre 2012



Tres touchant  
Je ne connaissais pas du tout l'univers de Bernard Émond, ni ses réalisations, ni sa griffe, ni son univers. Tres sympathique et passionné, il est venu présenter son film en toute simplicité au debut de la projection. Déja séduite par le 'personnage', j'ai ensuite été séduite par son film. Film tres lent, peut-etre difficile d'acces pour certains, ce film me rappelait un peu le cinéma francais d'auteur, de répertoire. Tres lent donc et tres intimiste, mais surtout excellement bien joué par Patrick Drolet (que je ne connaissais que dans les Invincibles) et par la jeune actrice qui creve littéralement l'écran par son naturel, son jeu parfait, et son émotion sensible. Vraiment une belle découverte alors. Tres touchant, tres émouvant, tres simple. Beau film. L"excentris est un cinéma qu'il faut découvrir et redecouvrir, qu'il faut encourager. Il est un des rares (avec le Cinéma du Parc) a offrir des films qui sont aux antipodes des grosses productions americaines, Des filsm touchants et hors normes comme celui de Bernard Emond. Courez-y !

Murielle H.
Mar. 30 octobre 2012



Ce film est appréciable  
Le sujet sur les liens est touchant mais malheureusement et contrairement aux trois autres films de M. Émond, l'émotion ne vient pas. On demeure en superficie. Les images, les scènes sont souvent superbes mais trop aceptisées, trop léchées. On passe le tiers du film dans la rue sans voir une poubelle, un papier, un vélo attaché. J'ai aimé le thème, voyager en Pologne, le sujet de l'auteur étranger... Merci !

Julie N.
Mar. 30 octobre 2012



Superbe film !  
C'est un film qui fait réfléchir fortement au désintéressement face à l'argent, surtout dans cette période de la Commission Charbonneau ! Patrick Drolet est excellent et on aurait bien aimé voir plus Willia Ferland-Tanguay tant son personnage est émouvant de simplicité. Bravo Monsieur Emond et à toute son équipe.

Francoeur
Mar. 30 octobre 2012



Belle sérénité  
J'ai vraiment apprécié ce film, avec ses images et ce son qui nous donnent le goût de d'aller vivre à Québec ou dans le Bas du fleuve, ses acteurs qui n'ont plus de preuve à faire, et ses valeurs qui rejoignent assurément les miennes. Merci beaucoup Monsieur Émond pour ce beau cadeau, longue vie à vos films.

Micheline Giroux
Mar. 30 octobre 2012



Long, musique lancinante  
J'ai trouvé ce film, long, presque pénible - si ce n'était de la performance de l'acteur principal- et accompagné d'une musique minimaliste, qui faisait penser à une musique sérielle lancinante. Je n'avais pas besoin de ce film pour réaliser l'importance des relations humaines et je me demande encore ce qu'il m'a apporté, ha oui, les images de Québec et des environs sont belles.

Chantal S.
Lun. 29 octobre 2012