Corps médical  
Danse
Mar. 18 décembre 2012 à 20:00
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Admission générale.

Ce spectacle de danse, chorégraphié par Charleyne Bachraty est présenté en alternance avec la comédie "Impair et Père", écrite par Ray Cooney et mise en scène par Cyril Catto.

Danser dans le décor et l’ambiance de Ray Cooney, quel privilège! Et quelle idée!
Encore fallait-il l’exploiter à sa juste valeur et donner un sens, une vision à cette création chorégraphique. Et pourquoi ne pas s’intéresser à ses personnages secondaires, qui portent décidément bien mal leur nom? L’action d’« Impair et pair » se déroule dans un hôpital et s’il est vrai que les médecins ont le beau rôle, celui des infirmières prend corps au fur et à mesure de la pièce.

C’est dans cette optique qu’est née l’idée du spectacle « Corps médical » : rendre hommage au travail des infirmières pendant leur service de nuit…car il se passe toujours quelque chose la nuit, l’énergie y est différente.

« Corps médical », c’est donc ceci : utiliser la danse pour rendre – le plus fidèlement possible – les évènements et émotions qui ponctuent la nuit de travail de huit infirmiers (ères). Et croyez-moi, l’ambiance éclatée d’« Impair et pair », conjuguée à la sévérité d’un couloir d’hôpital, le tout dicté par les mouvements du « Corps médical » vous promettent un moment des plus atypiques!
Charleyne Bachraty

www.posthume.org

  Corps médical

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Frank Grenier
  Soirée d'humour politique - Revue L'Esprit l
  Gala Comédie Star | 15 avril 2017
  Derrick Frenette
  Guy Nantel
  Les mardis de l'humour au Brouhaha Ahuntsic
  Samedi Rire Pompette
  Mélanie Couture
  Martin Turgeon: système défectueux
  Les samedis d'rire
  Étienne Dano
  Achevez-moi quelqu'un!
  Les Lundis On en Zaz
  60 minutes avec Mikaël Dallaire