99 F 99 F   
Cinéma
Mar. 3 juin 2008 à 18:30
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Les Films Équinoxe vous invite au lancement Genre de la comédie de 99 F. L'auteur du livre 99 F, Frédéric Beigbeder sera présent.

Synopsis:

Octave est le maître du monde : il exerce la profession de rédacteur publicitaire. Il décide aujourd'hui ce que vous allez vouloir demain. Pour lui, "l'homme est un produit comme les autres". Octave travaille pour la plus grosse agence de pub du monde : Ross & Witchcraft, surnommée "La Ross". Il est couvert d'argent, de filles et de cocaïne. Pourtant, il doute.

Deux événements vont bouleverser le cours de la vie d'Octave. Son histoire d'amour avec Sophie, la plus belle employée de l'agence, et une réunion chez Madone pour vendre un film de pub à ce géant du produit laitier. Le doué Octave déjante alors et décide de se rebeller contre le système qui l'a créé, en sabotant sa plus grande campagne.

De Paris, où négocient les patrons d'agences, à Miami, où l'on tourne un spot sous antidépresseurs, de Saint-Germain-des-Prés à une île perdue d'Amérique Centrale, Octave parviendra-t-il à échapper à sa prison dorée ?

Réalisateur : Jan Kounen
Comédiens : Jean Dujardin, Jocelyn Quivrin, Patrick Mille


www.99francs-lefilm.com/

  99 F

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Lion - Première de Sherbrooke
  Lion | Projection spéciale Brossard VF
  Ciné-Conférence de voyage : BALI
  LION | Première Gatineau
  Ciné-Conférence de voyage : POLOGNE
  Lion | Première Chicoutimi
  Ville-Marie | Un film de Guy Édoin
  Père fils thérapie| Première MTL VOF
  LION | Première Trois-Rivières
  Ciné-Conférence de voyage : NORVÈGE
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  Ciné-Conférence de voyage : ISLANDE
  Jackie | Première MTL VOA



Vos commentaires

Si vous aimez l'humour méchant  
J'ai apprécié ce film complètement déjanté, mais je reconnais qu'il faut être un adepte de l'humour méchant et sarcastique.

Alain L.
Jeu. 26 février 2009



Éclaté!  
J'avais beaucoup aimé le livre. Le film m'a transporté dans une forme encore plus éclatée. J'ai retrouvé l'essentiel de l'ambiance du livre mais avec un angle de vue différent. Très intéressant et une finale passablement troublante...

Rosalie J.
Mar. 17 février 2009



Ça dérange...  
Cette société de consommation, certes caricaturée, m'a malgré tout dérangé dans la présentation qui en a été faite. Violence de certaines images qui m'ont parfois parue inutile mais ça interpelle forcément, et en cela, c'est donc toujours un bon point !

SylvieT
Lun. 26 janvier 2009



Two thumbs up !!  
Très bien. Bien adapté. Divertissant.

Toma22
Jeu. 2 octobre 2008



Bon film!  
J'avais lu le livre, j'avais peur d'être déçue... Au contraire, très bon film et très bon choix d'acteur!

Stéphanie P.
Lun. 22 septembre 2008



Wow  
Wow tout un film, j'ai adoré.

007celine
Mer. 16 juillet 2008



99 francs  
Je n'avais jamais lu le livre mais j'en avais entendu que du bien...je dois dire que l'univers du film est special tout comme frederic beigbeder ! J'ai trouvé Jean Dujardin très bon acteur et parfois méconnaissable... Ce film nous montre à quel point nos vies sont "dirigées" par la publicité

Claire F.
Mar. 15 juillet 2008



Regard humoristique mais à peine éloigné de la réalité  
J'ai bien aimé ce film qui pour une fois nous fait pénétrer dans ce monde superficiel de la pub. De plus, le film est très fidèle au livre, ce qui est rare. belle réalisation, regard cynique posé sur un monde que oh trop snob :-)

Chantal S.
Mar. 8 juillet 2008



J'ai adoré  
Vraiment j'ai adoré ce film. La composition du montage met un rythme qui dessert merveilleusement l'histoire. J'ai trouvé qu'il y avait de la fantaisie et de l'imaginaire un peu comme le film d'Amélie Poulain. Petite anecdote : J'ai assistée au spectacle avec 2 amis mexicains qui parlaient peu le français et ils ont adorés le film...une grande victoire pour les films français : rallier le mexique à leur art. Je vous suggère donc d'aller voir ce film avec vos amis qui ont des préjugés négatifs envers les films venant de ce pays. Ils seront surpris et vous dirons que oui les films français peuvent être incroyablement bons !!!

CaroSoph
Lun. 16 juin 2008



un bon film  
Un très bon film avec une belle finition. Ça décrit quand même bien les coulisses du marketing d'une manière crédible.

Robert B.
Sam. 14 juin 2008



Le merveilleux monde de la pub  
Un film dans lequel tous les excès sont permis. Centré sur le monde de la publicité, avec plusieurs clins d'oeil à l'appui, 99F nous entraîne dans la descente aux enfers d'Oscar, fils de pub à qui tout semblait réussir jusqu'à ce qu'il lâche prise...Le rythme est soutenu, le pathos et le franchement drôle s'entremêlent dans un joyeux fouillis. Cynique à souhait.

Marjorie L.
Mar. 10 juin 2008



même pas 10 centimes!  
La vacuité sidérante de ce film ne provient pas tant de son sujet, le milieu de la pub, mais de sa mise en scène. Le film nous en met plein la vue pour cacher sa difficulté à générer une once d'émotion. L’exemple le plus cirant : la relation d’Octave avec Sophie. Octave drague cette belle fille qui sort d’on ne sait où. Leur amour se traduit à l’écran par une série de baises. L’ensemble est court. On ne sait pour autant rien sur leurs sentiments, les raisons de leur amour, si amour il y a. Puis Sophie est enceinte, Octave se défile et c'est fini entre eux. Point. Quand finalement Octave se sent triste, désoeuvré par l’absence de Sophie, nous sommes en droit de nous demander pour quelle raison il est dans cet état. Aimait-il cette fille ? À aucun moment, nous pouvons soupçonner la moindre passion amoureuse de sa part. Évidemment, le personnage, hautain et prétentieux, n’est pas capable d’exprimer ses émotions. Mais c’est le travail du réalisateur de nous faire au moins comprendre qu’il peut en avoir, qu’il est un homme comme les autres. Les personnages comme la mise en scène ne dégagent aucune émotion, ne génèrent, à aucun moment, aucun émoi. La débauche d’effets spéciaux, les mouvements rapides, le montage clipesque cachent finalement ce manque total de dramaturgie, de tension qui pourrait toucher et prendre le spectateur. Un film à l’image léchée, mais clinique, froid et vide. De plus, que croit donc dénoncer le réalisateur, le manque d’idée des créatifs, l'argent ? Pas grand-chose en fait, puisque finalement il se vautre dans ce qu’il pense dénoncer. Ainsi, la citation à la fin du film sur les milliards engendrés par la publicité versus la faim dans le monde en est presque obscène. La poudre que le héros s’enfile est la poudre aux yeux que le spectateur reçoit en pleine face. On est stone, mais le lendemain, on a tout oublié. Une bouillie infecte et grossière. PS : Je reste tout de même désolé pour ce commentaire négatif, mais il faut rester vigilant!

Christophe G.
Lun. 9 juin 2008



À QUAND LE PROCHAIN KOUNEN?  
Voici un excellent réalisateur qui a perdu son temps à nous montrer un univers rempli de grossiers personnages aussi détestables et vains les uns que les autres, posant des gestes méprisables et méprisants. J'ai connu beaucoup de gens du milieu de la publicité au Québec, "cutifs" et autres "créatifs". Ce n'étaient pas toujours des gens lumineux ou adorables mais je n'ai jamais senti ici un tel mépris des consommateurs. Peut-être est-ce un phénomène parisien? Et puis, quel plaisir peut-on trouver à voir ces gens se défoncer à la coke... Kounen en a tellement mis qu'il a "passé par-dessus le cheval", comme disait mon grand-père! Son propos est si détestable qu'il m'a fait détester le film. Ceci dit on ne peut lui reprocher de manquer de talent. Souhaitons que le sujet de son prochain film soit plus agréablement divertissant... Je laisse la parole à ma blonde: "En partant, j'avais un préjugé car il s'agissait d'un film tiré du roman (que je n'ai pas lu) de Beigbeder (que je n'aime pas trop). "Hé bien, je n'ai pas été déçue par la fatuité du personnage en premier lieu, et de tout ce qui l'entoure... Une vie factice, pleine d'images morbides où tout est rebutant dès les premières scènes. La norme de cette faune qui se veut le noyau de la créativité n'est autre que la défonce à l'extrême au point de perdre visage humain... "Au milieu de tout cela, un Dujardin aussi narcissique que son auteur! "Belle réalisation de Kounen, belles images, mais quel scénario sans colonne vertébrale, sans humanité. Tant qu'à moi, Beigbeder qui se veut le fleuron français de la nouvelle génération peut bien rester en France. Il n 'y a pas de place au Québec pour cet esprit vulgaire et morbide." Nadine G.

Serge D.
Ven. 6 juin 2008



Délirant et déjanté  
Film délirant et déjanté. Belle perspective de l'univers d'un créatif du millieu de la pub. On y voit la mécanique d'une agence de pub, les exigences du client, la pression pour la créativité et la perversion commerciale. En partie documentaire sur une agence, on y voit la vie déjantée du créatif qui carbure de façon excessive en délirant et qui éclate suite à deux événements. La fin surprise en deux versions est une drôle d'expérience. Excellent.

Luc C.
Jeu. 5 juin 2008



Vendue!  
j'ai deja un faible pour Jean Dujardin et je connais un peu l'auteur du livre ca ne pouvait que faire un melange decapant . Outre les effets, le montage hallucinant, le cynisme decadant j'y ai aimé les bon gros clin d'oeil a nos pub francaises, celles qui nous ont marqué étant enfants. le petit moins du film le petit message moralisateur de la fin. c'tait pas necssaire on avait compris . quant au livre je cours me l'acheter sinon il se vendra pas hahahaha

Danisha
Jeu. 5 juin 2008



Satire rythmée et décadente  
Voilà un film bien de son temps ! Au ton un tantinet moralisateur, ce qui fait plaisir à voir et entendre... surtout quand on critique notre époque de sur-consommation et la publicité. Ce n'est pas une simple adaptation du livre mais bien une transformation à laquelle j'ai assisté avec plaisir !

Mélissa D.
Jeu. 5 juin 2008



Bonne soirée  
Très bon film, on retrouve bien le style de Jan Kounnen. Je le recommande vivement on ne s'ennuie pas :) Merci Equinoxe. Petite aparté à la fin du film on mentionne qu'en prenant 10 % du budget investi dans la pub on pourrait éradiquer la faim dans le monde !!!! étrange alors que nous ayons trouvé sur les fauteuils du l'impérial un gros autocollant au titre du film !!!!!

Valérie B.
Jeu. 5 juin 2008



Sex drug & publicite  
Ce film est genial! Un excellente critique de la publicite!

Agnes123
Jeu. 5 juin 2008



Attachez votre casque, vous serez décoiffé  
WOW!!! Un film vraiment inatendu, un scénario qui arrive à nous surprendre et surtout avec tellement de subtilité qu'il me faudra un 2e visionnement pour tout saisir. Malgré le sujet de fond qui est sans équivoque, les scènes se succèdent très vite... Des scènes qui ne sont pas toujours faciles...c'est certain. Un film qui fait réfléchir pour les bonnes raisons et sous des dehors très humoristiques, fait une remise en question pointue de notre système... Jean Dujardin est très bon, comme toujours !

Esther
Mer. 4 juin 2008



99 F…açons d’en mettre trop.  
Satire virulente idéale pour quiconque apprécie les personnages désabusés, geignards et défoncés qui évoluent dans un univers éclaté. Traitement original et cynique où l’on retrouve tous les travers du monde publicitaire sans la rigueur temporelle. Longueur et répétition lassent et amoindrissent l’intérêt, spécialement dans les scènes scatologiques.

Christine P.
Mer. 4 juin 2008



Un univers parallèle !  
Quel film, vraiment! Jean Dujardin transpose à merveille la personnage de Beigbeder! Une réalité troublante que celle de voir ces mecs décider de notre sort publicitaire! Toutes ces images qui nous frappe sont conçus spécifiquement pour vous, moi, et eux! Ils vendent du rêve ; mais à quel prix ? Un monde tellement oppressant et délisoire que le seul échapatoire possible est la drogue et la fantaisie! Un film super bien structuré, donc la mise en scène est quasi-parfaite (j'adore le moment où Dujardin s'habille dans son appart et qu'on voit le descriptif de ses vêtements) et le jeux des acteurs est vraiment génial! Pas trop long, pas trop court, un film absolument incontournable! N'oubliez pas, tout s'achète : l'amour, l'art, la planète Terre, vous.. moi.. Surtout moi.

Karine24
Mer. 4 juin 2008



Dujardin ou Beigbeder?  
J'avais lu le bouquin, mais ce n'était pas le cas pour l'amie qui m'accompagnait! Toutes les deux nous avons beaucoup aimé le film. Selon moi, l'adaptation du roman est bien faite et les petits clins d'oeil à Beigbeder sont bien placés et appréciés. Les effets visuels liés aux délires d'Octave nous laissent pénétrer dans son univers et de mieux comprendre sa chute. Même ton cinglant et cassant que dans le roman et ici, en plus, on joue avec les images. Très bon divertissement... qui ne donne pas le goût d'aller magasiner!

Gabrielle N.
Mer. 4 juin 2008



Créatif  
Oui, nous sommes bien dans le milieu des créatifs. Si on en a un peu contre la publicité, ce film ne peut que nous plaire. Les images, les effets spéciaux, sont super. J'ai adoré ce film.

Céline L.
Mer. 4 juin 2008



Roman vs Film  
Il y a toujours une différence entre le roman et la film. Ici le film transmet bien l'excès qui se retrouve dans le livre, mais je trouve qu'il manque le croustillant du livre. Par contre, j'ai tout de même bien aimé le film. Jean Dujardin est vraiment très bon comme tous les comédiens d'ailleurs. Un film à voir si l'univers de la publicité vous dérange. Bon film.

Alexandre C.
Mer. 4 juin 2008



Créativité 5 sur 5  
Je n'avais pas lu le livre mais j'ai travaillé 10 ans en agence. Très vraie la personnification des créatifs aux gros egos, des clients qui veulent voir un plan produit pendant 30 sec et les cutifs qui se font bardasser par les deux. Sexe, drogue et rock n'roll, j'en ai entendu parlé mais c'était il y a 15-20 ans. A voir, surtout pour ceux qui sont dedans et qui sont mûrs pour une réflexion et ceux qui rêvent du monde des agences.

Elaine T.
Mer. 4 juin 2008



Tout s'achète... même les droits de 99 F!  
L'Impérial était un endroit exceptionnel pour assister à la projection de 99 Francs. Le film signé Jan Kounen décoiffe tant par sa forme que par son fond. N'ayant pas lu le livre de Beigbeder, je ne peux pas faire de comparaison, mais je peux dire que l'oeuvre cinématographique en tant que telle se tient parfaitement bien. Ce film me fait un peu penser à Fight Club : il oscille entre fiction et réalité. Le monde de la pub dépeint dans 99 Francs me semble assez plausible. La scène de réunion de production est identique à ce qui se passe dans la réalité : le client qui tient mordicus à une idée mauvaise, les interminables choix de couleur, d'agencement et de casting. Tout ça se passe vraiment comme ça, j'ai bien ri. Jean Dujardins personnifie bien le personnage d'Octave, individu imbu de lui-même et richissime. La quête de sens du personnage le mène au bord du gouffre, au bord d'un gratte-ciel. Le film fait décrocher à tout moment, avec des scènes de délires pschédéliques hautes en couleur qui se rapporte au monde de rêves et de simulacres de la pub. Un film excellent que je recommande à tous!

Guyaume R.
Mer. 4 juin 2008



Déstabilisant  
J'ai simplement été déstabilisée par se film. Je n'ai pas lu le livre, mais j'en avais entendu parler. J'ai pratiquement tout aimé du film, que ce soit le rythme, les acteurs, le sujet, l'approche... Je crois que je vais lire le livre!

Myriam D.
Mer. 4 juin 2008



Montréal,  
Bon, je dois dire que ça m'a fait un peu quelque chose de voir que personne de la production de 99F n'était présent alors qu'ils étaient supposé y être (l'étaient-ils au fait ?). Je partais donc avec une fraction de seconde plus sévère j'imagine ! J'avais brièvement entendu parlé du gars... que c'était "vrai"... sa "vraie de vraie" vie à ce qu'on disait. Pour commencer je considère que c'est un peu avec l'idée de fond à la "Jerry Meguire"... des thèmes qui frôlent les mêmes extrêmes; le faux, l'égo, les valeurs en chaos. J'ai aimé parce que ça veut nous crier une réalité... bien réelle. J'ai aimé parce que ça reflète ce que l'on fait "comme si" on ne savait pas que ça se passait. J'ai aimé que ça dénonce... ces pas-là comptent aussi. J'ai adoré les images, adoré tout le graphique du film même si ça me dérange toujours un peu les p'tits bonhommes" dans les films pour représenter les "trips de dope". Les prises de vues sont belles, modernes. Je pense que la musique aurait pu être exploitée davantage et plus recherchée, je pense aussi que j'aurais aimé avoir à peine plus d'informations concrètes sur ce qui se passe de croche dans le monde de la publicité... Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé. Les acteurs, tous très bons... les "appartitions aussi" ! À voir et à "jaser"

Ève L.
Mer. 4 juin 2008



Que de contenu !  
J'ai complètement décroché de la réalité pendant le film. Malgré les accents et la saveur d'humour, j'ai été surprise et je dirais même frappé par un contenu sérieux, satirique et d'une tristesse honnête et palpable. IL y a matière à réflexion, pour tout les goûts. Le retour à la vie, à la réalité m'a demandé quelques minutes supplémentaires, ainsi qu'à mes invités. Un bon chocolat chaud c'est imposé pour remettre nos idées en place.

Chantal
Mar. 3 juin 2008



Enfin, pas une fin hollywoodienne ! :)  
Je n'avais pas lu le livre, alors je ne m'attendais à rien. Je n'ai pas été déçue de ce que j'ai découvert. Un récit parfois difficile à suivre, parce que ça bouge. Par contre, toujours intriguant. On en veut plus. Le personnage de Jean Dujardin est chiant tout en étant attachant. À voir.

Marie-Claude G.
Mar. 3 juin 2008



L'euro n'y a rien changé...  
tout d'abord, c'était la première fois que je mettais les pieds à l'impérial; c'est vraiment une salle magnifique. en ce qui concerne le film, j'ai vraiment adoré, je l'ai même préféré au livre. j'ai trouvé ça à la fois léger (par la réalisation édulcorée, les répliques drôle et le rythme très rapide du film) et en même temps dramatique: c'est une critique plus que cynique du monde de la pub. les personnages, même s'ils nous font parfois rire font peine à voir, les images veulent choquer, nous ouvrir les yeux. effet très réussi. dommage que beigbeder ne se soit pas présenté comme prévu.

Céline M.
Mar. 3 juin 2008



Surprenant  
habituellement je n'aime pas les films avec un accent à la française mais celui-ci était vraiment bon, un peu difficille à suivre cependant à certain moment j'ai beaucoup aimé la fin. bravo!

JocelyneB
Mar. 3 juin 2008