Bach: une histoire de famille  
Musique
Ven. 7 décembre 2012 à 20:00
Musée des beaux-arts de Montréal | Salle Bourgie
1339, rue Sherbrooke O., Montréal
  Carte
32.00$ / 14 % de rabais! (Régulier:37.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

C’est dans le cadre du Festival Bach de Montréal qu’Arion aura le plaisir de recevoir le claveciniste réputé Alexander Weimann. Il sera accompagné des musiciens d’Arion, ainsi que de Claire Guimond à la flûte et de Hank Knox au clavecin.

L’impressionnante rigueur harmonique de Bach père se mariera à l’audace et à la fougue des œuvres de ses fils… pour votre plus grand bonheur!

Oeuvres au programme:

Johann Bernhard Bach (1676-1749)
Ouverture et suite pour cordes et basse continue nº 3 en mi mineur
(Eisenach, 1710-1720?)

Wilhelm Friedemann Bach (1710-1784)
Sinfonia pour deux flûtes, cordes et basse continue en ré mineur, F. 65
(Dresde, 1735-1745?; Halle ou Berlin, 1758?)

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto pour deux clavecins et cordes en do majeur, BWV 1061
(Leipzig, 1730-1733)

Wilhelm Friedemann Bach
Sinfonia pour cordes et basse continue en fa majeur, F. 67
(Dresde, 1735-1745)

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
Concerto pour flûte, cordes et basse continue en ré mineur, Wq. 22 [H. 425]
(Berlin ou Potsdam, 1747)



www.arionbaroque.com

  Bach: une histoire de famille

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Confidences à Allah
  Je suis un arbre sans feuille
  Nombril
  La singularité est proche
  La fête sauvage
  Burn Out Total
  Le clan des divorcées
  Mohamed le Suédois
  Sur le fil
  Botox & Silicone
  Eau courante
  La vie littéraire
  Splendeur du mobilier russe
  Splendeur du mobilier russe
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017



Vos commentaires

Jouissance auditive puissante  
Le concert d'Arion orchestre baroque fût l'un des plus beau que j'ai entendu ces dernières années. Possédant une formation musicale classique, je connaissait déjà assez bien les oeuvres magistrales de Jean-Sébastien Bach mais n'avait jamais entendu celles de sa progéniture. Belle découverte. Dans le programme j'y ai même appris que parmi six générations successives de Bach, seuls deux ou trois de ses membres ne possédèrent pas un talent musical hors du commun et ne firent pas de la musique leur profession. Merci ATUVU!!

Jewel
Dim. 9 décembre 2012