«Parade d’états» Être/Paraître/Disparaître  
Théâtre
Mer. 12 décembre 2012 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
22.00$ / 27 % de rabais! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Les paradoxes schizophrènes de l'époque en laquelle nous sommes m'inquiètent. Tout semble possible pour le meilleur mais surtout pour le pire, pis ça va vite en christ! Une nouvelle caste, aristocratique/oligarchique, et néo-féodale, règne sur la planète. Il y a de l'hyper dans l'air.

La question: combien de temps avant que ça pète?

À cause de cet "état des lieux", les extrêmes refont surface. Ça, ça veut dire qu'on va y goûter. Nous les pauvres, les femmes, les homos, les noirs, les juifs, les arabes, les intellos, les artistes. Bref, Retour vers le futur.

La question: qu'est-ce qu'on fait? Une nouvelle révolution française? Il va y avoir du sang si le politique et la démocratie ne reprennent pas le pouvoir.

Je rêve de kidnapper un milliardaire. La manipulation, l'aveuglement, la propagande, l'aliénation... Tout ça commence à ressembler à un film de SF. Genre Le soleil vert.
Ce projet/expérience, il traitera de tout ça; la condition humaine, l'hyper société du spectacle, l'hypocrisie du bonheur. Y'a comme une odeur de ''Last call/Dernier service'' dans l'air du temps.

Au moment où j'écris ce texte, je ne peux pas concevoir de faire de l'art pour de l'art. J'en ai assez, j'en ai plein le cul... Pas envie d'être victime de l'histoire, d'être le dindon de cette farce immonde, gluante de la pensée unique et de sa mondialisation.
Envie de répondre à cette farce par la farce, à la caricature par la caricature, parce que tout ça commence à ressembler à une grotesque répétition générale de l'humanité.



www.lachapelle.org

  «Parade d’états» Être/Paraître/Disparaître

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Joyeuse Matinée de Noel
  10 ans de mariage !
  Gloucester - Délire shakespearien
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Mes enfants n'ont pas peur du noir
  Le Sapin de Noël
  Cabaret Tollé
  Les monologues du vagin
  Le clan des divorcées
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le saut du lit
  Macbeth de William Shakespeare
  Crudités



Vos commentaires

Mélange de théâtre expérimental et de cirque.  
Tout n'est que masque et tentative de paraître beaucoup plus que juste d'être. Par le biais de différents portraits ou séquences, la troupe nous renvoie notre propre image que l'on emprunte souvent dans le quotidien. Parfois très drôles parfois inégaux parfois lents à se mettre en marche, ces portraits sont tout de même une expression rafraîchissante et particulière de nous les montrer.

Denis B.
Sam. 8 décembre 2012