Patinoire   
Divers
Mar. 5 février 2013 à 20:00
Collège de Maisonneuve | Salle Sylvain-Lelièvre
3800, rue Sherbrooke E., local B-2200b, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Un public
Une grenouille
Une cuillère
Un ukulélé
Du divertissement
Un soupçon de désespoir et de vulnérabilité
Un corps qui craque
Une veste rouge, une chaise, une table
Du rire et des larmes

Entre le cirque et le théâtre, entre la danse et la musique, Patinoire joue dans les sables mouvants de la fragilité, du joyeux désespoir qui nous habite. Fanfare pour homme seul, cirque d’infortune, usine à blagues, jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour aimer et être aimés?

Spectacle solo de Patrick Léonard



www.7doigts.com/fr

  Patinoire

Inscription
Fil culturel

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Soirée: Quiz de la biodiversité
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Poésie et Open Mic
  Réversible | Les 7 doigts à la TOHU
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Emma la clown et Catherine Dolto



Vos commentaires

Patinage de fantaisie  
Le spectacle solo de Patrick Léonard est magnifique. On rit avec lui, on a peur pour lui. Il a fait participer un spectateur à l'un de ses brillants numéros, c'était franchement sympathique. Époustouflant!

Daniel L.
Ven. 8 février 2013



Patinoire   
Le spectacle était excelent il était drôle . bravo! brvo! bravo! j'ai pu prendre une photo avec lui . il était sympathique à la fin du spectacle il a jasait avec son public.

Naima R.
Mer. 6 février 2013



Éblouissant  
Performance éblouissante et timing plus qu'au point avec le technicien de scène en arrière. Un super-bon one-man show. C'est vraiment super que les Sept Doigts de la Main aient maintenant leur salle

Yves P.
Mer. 6 février 2013