Hommage à Piaf et Aznavour  
Musique
Ven. 25 janvier 2013 à 20:30
Théâtre Rialto
5723, av. du Parc, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

ZazoO (Isabelle Archambault) et Yanick Hellwig repasseront les grands succès de ces deux monuments de la chanson française, accompagnés par Laflèche Gosselin à la guitare, Olivier Pomerleau à la contrebasse et Nathalie Fortin à la batterie.

Un spectacle rempli de tendresse et de nostalgie de cette époque où les textes et la musique étaient riches d'émotions.

Deux voix aux saveurs d'autrefois, vous feront vivre l'instant d'une soirée, au Rialto, une nuit de romance à Paris.



www.theatrerialto.ca

  Hommage à Piaf et Aznavour

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Couscous Comedy Show
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Spectacle d'humour



Vos commentaires

Bravo  
Très belle soirée passée en savourant les grands succès des pilliers de la chanson française. C'est bon de voir que ce passé musical vit à travers les plus jeunes. Je n'ai que de bons mots pour les gens qui travaillent au magnifique théàtre Rialto.

Marielle D.
Lun. 28 janvier 2013



Belle prestation!  
Isabelle Archambault et Yanick Hellwig nous ont fait revivre les grands succès de Piaf et Aznavour de bonne façon. hellwing a donné une prestation impeccable. Il a fait preuve de professionnalisme, d'humour et a su faire interagir le public. Archambault semblait nerveuse au début mais s'est reprise en deuxieme partie ou elle a livré son meilleur. Pas évident de chanter ces prestigieux chanteurs a la perfection. Il n'y avait pas beaucoup de monde. bizarre car je sais qu'il y a beaucoup d'amateurs qui auraient adoré assister à ce spectacle. Moi et mes six amies avons passé une très agréable et nostalgique soirée. le Rialto: Une si belle salle! Merci Atuvu

Bianca
Dim. 27 janvier 2013



Un spectacle qui n’est pas à point  
Difficile de noter ce spectacle qui aurait pu être très réussi, mais où l’on dénote un manque de rigueur, de pratique et de mise en scène, même si nous avons passé un bon moment. Pour commencer, Yanick Hellwig était, sans contredit, plus en voix qu’Isabelle Archambault. J’ai eu l’impression que cette dernière était grippée ou que sa voix n’était pas « réchauffée ». Plus en voix en seconde partie, la chanteuse a tout de même commis quelques fausses notes, surtout en entonnant « L’hymne à l’amour ». Une voix plus rauque que Piaf, moins claire. Veut-elle trop l’imiter? Quant à Hellwig, une voix vraiment très belle, brisée par un manque de préparation. Par exemple, il a dû reprendre par trois fois une chanson commencée sur une note trop haute. À un autre moment donné, il a oublié des paroles, puis s’est trompé à plusieurs reprises sur l’air de certaines mélodies, pourtant classiques. On a évoqué la nervosité, mais à certains moments, on avait l’impression d’assister à une répétition. En bref, le talent était au rendez-vous; la préparation et la mise en scène, pas du tout. Pour ce qui est du Rialto, le théâtre était presque vide et il y faisait très froid. Par contre, ce magnifique théâtre des années 20 est un véritable chef-d’œuvre du patrimoine montréalais, ce qui valait en soi le déplacement. J’y retournerai lorsque la température sera plus clémente.

Gisèle D.
Sam. 26 janvier 2013



Aznavour et Piaf  
Les deux chanteurs nous ont fait vivre de très beaux moments, en particulier pour Aznavour.

Micheline B.
Sam. 26 janvier 2013



Superbe soirée  
Deux interprètes aux voix merveilleuses pour nous chanter les meilleures chansons de Piaff et Aznavour dans le spendide décor du Rialto, que demander de mieux.

Denis B.
Sam. 26 janvier 2013