Bourrasque Celtique  
Musique
Sam. 16 mars 2013 à 20:00
Centre d'Art de Richmond
1010, rue Principale N., Richmond
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:24.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Bourrasque Celtique, offre une musique traditionnelle unique, dynamique, pleine de joie de vivre. Un voyage en soi.

Musique traditionnelle progressive Inspirés par les airs traditionnels, l’esprit de la nature et la joie de vivre, les sept musiciens, savants créateurs d’ambiance et d’atmosphère, offrent une musique unique, dynamique et innovante ou chaque pièce est un voyage en soi.

Bourrasque Celtique est reconnu comme un des rares groupes du Québec francophone à correspondre si merveilleusement au style traditionnel progressif. Sa musique se compose d’un amalgame de mélodies anciennes, de compositions aux accents plus actuels et de chansons aux vibrations positives, le tout soutenu par un dynamique et fougueux mélange de flûtes, mandoline, clarinette, guitare électrique, cornemuse espagnole et un solide duo basse et percussions.

www.centredartderichmond.ca/

  Bourrasque Celtique

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Madeline
  Lancement d'album - Imani Gospel Singers
  Stéphanie St-Jean
  Quand le Maestro vole le show!
  Emilie & Ogden
  Quatuor de saxophones Nelligan
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Les vendredis Country avec les Calamity Jane
  Guylaine Tanguay
  Chants d'amour du XIIIe siècle
  Clara and the Sky, clin d'oeil aux Beatles
  Arden Arapyan
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Gentiane MG
  Marie-Josée Lord



Vos commentaires

Bourrasque.   
Très loin de nos attentes... deux pièces seulement dans la pure tradition celtique. Les autres pièces étaient d'un mélange pas toujours heureux, frisant la cacophonie par moment, souvent trop longues. Nous avons été agacés par le style rock and roll du guitariste, voire même du joueur de mandoline... Par contre, nous avons aimé les compositions de la clarinettiste ainsi que les deux voix féminines. Bref, bourrasque plus que celtique.

Celine L.
Lun. 1 avril 2013