Bar  
Théâtre
Ven. 1 mars 2013 à 20:00
Théâtre Outremont
1248, av. Bernard O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:34.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

BAR raconte quatre jours dans la vie de deux hommes dépassés par les événements. L’un rêve de faire des cocktails dans les bars prestigieux. L’autre, au chômage, fricote avec la petite mafia. Deux hommes perdus dans le fond d’un bar miteux qui tentent de trouver un moyen de se sortir du marasme. Une pièce cruelle et tendre.

Présenté en collaboration avec le Conseil des Arts de Montréal

Avec: Marc Beaupré et Pierre-François Legendre

Mise en scène: Luce Pelletier
Assistance: Claire L’Heureux
Traduction: Jean-Paul Manganaro
Costumes: Francesca Chamberland
Décor: Olivier Landreville
Éclairages: Jocelyn Proulx
Musique: Catherine Gadouas
Direction de production et technique: Kathleen Gagnon







www.theatreoutremont.ca

  Bar

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Poésie et Open Mic
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  L’Alzheimer
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  Réversible | Les 7 doigts à la Tohu
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Chant prénatal
  Apéro Ecto et marathon d'écriture



Vos commentaires

Du bonbon  
Bonne pièce de théâtre dans un mode que j'aime bien soit l'absurdité. Pourtant Godot n'est pas un client régulier de ce bar.

Yves P.
Dim. 17 mars 2013



Très court  
Pièce très courte (env. 50 minutes) Décors très petits qui nous forcent à se focaliser sur les comédiens. Maquillages extrêmes qui embêtaient mon invité. J'ai bien aimé cette pièce. Bien jouée. À la fin de la pièce, les 2 très bons comédiens sont venus s'entretenir avec le public. Très intéressant de voir leur vision de la pièce, et surtout la façon dont les autres spectateurs l'ont perçue.

Genevieve R.
Jeu. 14 mars 2013



Qui a tué Gianni?  
J’aime cette pièce parce qu’elle demande au public un peu de travail volontaire pour reconstruire les contours des personnages et deviner leur passé. Les protagonistes échangent des questions courtes et des réponses sans profondeur qui nous donnent des informations disparates sur leur vie et situation. Le vocabulaire est limité. Ils ne sont pas capables de raconter le quotidien et encore moins d’analyser et de prendre l’initiative pour changer leur minable existence. Pour le spectateur à l’écoute active, c’est la vie de deux « outsiders » à la dérive. L’un passé 30 ans (on le déduit par les énumérations des vestes faites sur mesure pour chacun de ses anniversaires) ne s’est pas encore affranchi du dictat de sa mère. On comprend qu’elle a « bloqué » son réveille-matin (éveille) des l’âge de sept ans. Les deux personnages ont grandi dans un milieu de misère économique et spirituelle. Le jeu qui a stimulé leur apprentissage d’enfants, c’est de capturer des mouches ou des coquerelles pour les donner ou vendre aux propriétaires des bars qui ramassent la pègre du quartier. Leur environnement a déterminé et tracé d’avance des vies sans issue de ce trou. Même dans leurs rêves des plus fous ils ne pensent pas grand. Acheter le bar, le retaper et racheter les objets vendus par nécessité aux petits mafiots. Je les aurais méprisés pour cette inertie et petitesse si ce n’était pas la générosité enfantine et la compassion mutuelle entre ces deux êtres démunis. Je ne crois pas que la mort de Gianni est causée par une de ces deux personnes. C’est une action contre la logique des personnages, c’est trop éclaté, absurde… quoique j’aimerais tant.

Emilia M.
Sam. 2 mars 2013



Gianni  
Rien à dire sur le jeu des 2 comédiens . Décor minimaliste . Mais j'ai trouvé que le temps ne passait pas vite et 55 minutes à trouver cela ennuyant , c'est beaucoup demandé . Probablement que ce genre de huis-clos avec des dialogues absurdes et redondants n'est pas dans mes cordes . Par contre , ma conjointe et l'ensemble des spectateurs ont semblé bien apprécié .

Richard M.
Ven. 1 mars 2013