Lucie Grégoire | In Between 
Danse
Ven. 12 avril 2013 à 20:00
Théâtre Outremont
1248, av. Bernard O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:34.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Marchant dans les traces de leurs deux dernières créations communes, Lucie Grégoire retrouve Yoshito Ohno et clôt avec In Between la trilogie amorcée avec Eye et Flower. Nous avons donc le plaisir de retrouver dans un spectacle fascinant et profondément touchant ces deux solistes de hauts calibres qui s'unissent dans un duo à fleur de peau d’une rare précision.

Inspiré par le poème éponyme de l’écrivain franco-chinois François Cheng, In Between navigue dans les zones intangibles de la relation entre les êtres et tente de rendre perceptible l’impalpable, de scruter tout ce qui se passe entre ce que l’on ne voit pas, mais que l’on peut sentir : ce qui existe entre l’espace plein et l’espace vide, entre les mouvements, entre les danseurs et le public. L’entre devient ainsi l’invisible qui s’inscrit sur l’écran de l’espace.

Depuis Eye, la collaboration entre Lucie Grégoire et Yoshito Ohno témoigne d'une grande complicité artistique et d'une intense communication. La résonance réciproque de leurs univers, le dialogue des corps qui se frôlent, le jeu de leur identité masculine et féminine, la rencontre de l’Orient et de l’Occident sont réellement magiques. Chaque geste qu’ils posent prend racine, existe et disparaît en laissant une trace en quelque sorte immémoriale. Avec une maîtrise consommée, Lucie Grégoire et Yoshito Ohno puisent au plus profond d’eux-mêmes pour s'abandonner entièrement au défi de l’interprétation, vibrants d’éloquence, de justesse et d’authenticité.

Chorégraphes et interprètes: Lucie Grégoire, Yoshito Ohno





www.theatreoutremont.ca

  Lucie Grégoire | In Between

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  1:54
  Lion | Première de Québec
  LION | Première Trois-Rivières
  Lion - Première de Sherbrooke
  American Honey
  Lion | Projection spéciale Laval VF
  Le pacte des anges - présence du réalisateur
  Ciné-Conférence de voyage : PROVENCE
  Lion | Première MTL VOA
  Ville-Marie | Un film de Guy Édoin
  Ciné-Conférence de voyage : ISLANDE
  Ciné-Conférence de voyage : BALI
  Le pacte des anges
  Lion | Première MTL VF
  Sing | Première MTL VOA



Vos commentaires

Ouf! C'était long!  
Je suis capable d'apprécier le talent des interprètes mais ce type de danse n'est finalement vraiment pas fait pour moi. Une question de goût personnel.

Blanche N.
Ven. 20 septembre 2013



Poétique  
Le mélange de styles, oriental et occidental, moderne et classique, donne vie à une création unique, poétique et d'une grande beauté.

Paola P.
Sam. 4 mai 2013



Rythme TRÈS lent mais...  
Mon invitée à trouvé qu'il y avait des longueurs mais qui dit Asie dit aussi lentement, non? Ici rien n'est précipité et il faut regarder, se laisser imprégner lentement, très lentement. Bon, disons qu'il faut être dans ce mode très zen et relaxe pour apprécier à sa juste valeur, et ça c'est très personnel à chacun. À vous maintenant de vous en faire une idée...ou de laisser passer.

Jewel
Lun. 22 avril 2013



Présence inoubliable...  
Deux mondes qui s'entrecroisent doucement et légèrement dans un équilibre fragile et éphémère entre l'ici et l'ailleurs. Deux âmes intègres vouées à une danse qui se fait au fil de la vie. Touchant, intense, doux et nostalgique.

Nicoletta D.
Sam. 13 avril 2013



Spectacle exigeant.  
Sorte de danse presque minimaliste genre Sankai Juku (danse buto) qui n'est pas pour plaire à tous. Il y avait une dizaine de tableaux et j'ai eu de la difficulté avec les 3 premiers donc ça commençait mal. Puis j'ai beacoup aimé les tableaux suivants dont celui avec la cadre et l'autre sur une chanson de Claude Léveillée. Bon spectacle mais pas évident par moment.

Denis B.
Sam. 13 avril 2013



Disons... intéressant  
Nous devons reconnaître qu'il y a certainement eu beaucoup de travail pour créer ce spectacle qui se veut... qui se veut quoi au fait? Disons une quête spirituelle, ou un éloge à l'intangible, ou qu'importe. Ceci dit, nous aurions aimé d'entrée de jeu une mise en contexte, ce qui nous aurait sans doute un peu plus éclairé sur le sens de ces longues et longues traversées au rythme lent, sur celui du lapin aux oreilles roses, sur celui de tout. Soyons francs. Les deux premières pièces, fort contrastées, nous préparaient déjà à l'inattendu. À ce chapitre, nous avons été comblés. Que dire de plus?

Celine L.
Ven. 12 avril 2013