Quartetski | Does Tobias Hume 
Musique
Jeu. 2 mai 2013 à 20:00
Théâtre Outremont
1248, av. Bernard O., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:46.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Qui était Tobias Hume?

Nous savons très peu de choses au sujet de Tobias Hume. Il semblerait qu’il soit né quelque part en Écosse vers 1569. Par contre, nous sommes certains qu’il est mort fou, au London Charter House le mercredi 16 avril 1645. Nous savons aussi qu’il jouait de la viole de gambe (ou plutôt “gumbo violl”, comme il l’appelait) et qu’il a composé 118 courtes pièces pour viole seule, ainsi que quelques chansons pour voix et viole. Toutes ces pièces ont été réunies en deux volumes imprimés à Londres : The First Part of Ayres en 1605 et Captaine Humes Poeticall Musicke en 1607.

Mais avant tout, Tobias Hume était soldat, plus précisément officier mercenaire dans l’armée suédoise, reconnue à l’époque comme étant la plus violente et vicieuse d’Europe. Il a été témoin du carnage chrétien qu’est la Guerre de Trente ans, et nous pouvons imaginer les atrocités dans lesquelles le Capitaine aurait pu être impliqué.

Hommage à ses humeurs musicales

www.quartetski.com

  Quartetski | Does Tobias Hume

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Arbre et Inukshuk - Le chemin qui marche
  Sortie chic en famille: Le piano muet



Vos commentaires

À découvrir  
J'ai fait une belle découverte musicale et la personne qui m'accompagnait a beaucoup aimé aussi. Il faut parfois oser s'aventurer dans des univers inconnus et sortir de sa zone de confort et des sentiers battus. Un groupe à réentendre.

Ghislaine C.
Lun. 17 juin 2013



Intéressant mais inégal.  
Nous avons apprécié ce petit concert d'une heure donné dans le foyer du théâtre Outremont. Certains passages plutôt jazzés nous ont plu davantage que d'autres, dominés par diverses percussions et bruitage d'objets. Par contre, nous avons grandement aimé entendre jouer de la viole de gambe et nous laissé bercer de cette belle sonorité.

Celine L.
Ven. 3 mai 2013