Le psychomaton 
Théâtre
Jeu. 9 mai 2013 à 20:00
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
18.00$ / 22 % de rabais! (Régulier:23.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Modeste caissière d'un dépanneur agrémenté d'une station-service, Josée passe ses journées à se poser les mêmes questions. Comment peut-on aider son prochain et - par la bande - sauver le monde ? Aidée de son ami Polo, Josée se "hisse du haut de son secondaire cinq" pour trouver la solution. Ensemble, ils construiront une machine à guérir, un croisement entre un photomaton et un psychologue: le psychomaton.

Pour un simple 2 $, le psychomaton écoute les problèmes et sert une maxime en guise de conseil. Très rapidement, le psychomaton attirera tout ce que l'humanité a à offrir, du plus sombre au plus lumineux. Et à travers une kyrielle de personnages, à travers les tribulations de Josée et Polo, les questions se multiplieront, avec la plus importante: comment sauver les autres, quand on peine à se sauver soi-même ?

Pour cette production, 8 comédiens et comédiennes s'échangeront à tour de rôle les quelques 20 personnages de la pièce. Dans ce tourbillon choral, chaque comédien et comédienne pourra réclamer une part de chaque personnage. Car chacun de ces personnages habitent chacun de nous. Ils sont notre société, nos angoisses, nos espoirs, notre part d'ombre... et de lumière.

Dernière pièce de la saison 2012-2013 : "De nos maux... Les meilleurs!"

posthume.org

  Le psychomaton

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Nuits Latin Jazz avec Alex Bellegarde
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Carlos Nuñez
  MNM 2017 | Insulaire
  Kim Richardson
  The Great Novel - Skins | Lancement d'album
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  SYLI D'OR | Monsieur Raph + Grooz
  Mike Bruzzese Quartet
  SMCQ | Les Fonoformies
  Le Grand Sénébal de Montréal 2017
  Vendredis Country avec Pastel
  Catherine Durand
  Fuat Tuaç Quartet
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa



Vos commentaires

Bon mais un peu long.  
Bonne idée de départ et malgré une finale assez forte et puissante, il y a trop de différents témoignages qui viennent alourdir le tout. D'une durée de 1h50 sans entracte il faudrait resserer le tout. Par contre, la distribution est excellente et la mise en scène intéressante.

Denis B.
Dim. 5 mai 2013