Fest. des Molières | Petits crimes conjugaux 
Théâtre
Ven. 7 juin 2013 à 20:00
Théâtre de la Grangerit
5475, boul. Saint-Martin O., Laval
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Suite à un évènement choc, un couple doit remettre en question leur vie à deux, après 15 ans de mariage.

Inévitablement et discrètement sans s'y rendre compte, la routine s'est glissé dans leur quotidien.

L'amour survit-il à la rencontre ? Respire-t-elle encore dès qu'il n'est plus contrarié ? Comment la lumière des premiers instants résiste-t-elle à l'habitude, la répétition des jours, des semaines, des mois ? L'usure détruit-elle l'amour ? Que faire ? Oublier, faire semblant ? Fuir vers une autre réalité ?

L'amnésie, serait-elle une solution?

festivaldesmolieres.com/index.php/info-spectacle/programmation

  Fest. des Molières | Petits crimes conjugaux

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Pierrot Fournier Chante Jacques Brel
  FINA 2017 | Amadou & Mariam
  Nuit Latin Jazz avec Alex Bellegarde
  Rémi Bolduc | Hommage à George Shearing
  Natalie MacMaster: Extraordinaire Fiddler
  Rolston String Quartet & Dover Quartet
  Soirée flamenco au Blues Café
  Percussions à vous de jouer. Djembé.
  Papagroove en résidence au Quai des Brumes
  Flûtes en Fête, 2017!
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Israeli Chamber Project | Concert II
  L’amour de Heine à Neruda
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Tableaux Op.2:live electronic music



Vos commentaires

Petits crimes conjuguaux, à la Grangerit de Laval  
Quelle pièce ! Quel jeux d'acteurs. Chacun des deux acteurs portent la pièce sur leurs épaules ! C'est mordant de vérité ! Chaque mot prononcé l'est avec une telle véracité qu'on croirait assister à une chicane de ménage réel. La vie de couple avec le temps, peut s'effriter, cacher des vérités, parfois difficiles à gérer, à (di)gérer ! C'est ce que nous présente cette pièce. Vraiment criant de vérité !! Bravo et reBravo !

Normand L.
Ven. 7 juin 2013