Fest. des Molières | Faut pas payer! 
Théâtre
Mer. 19 juin 2013 à 20:00
Théâtre de la Grangerit
5475, boul. Saint-Martin O., Laval
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Lors d’une importante vente de quartier, la révolte s’anime au sein de la population moins nantie de Montréal. Lésées de payer encore et toujours et de dépenser tout leur maigre salaire, les femmes du quartier entament leur rébellion afin de payer le juste prix pour les biens essentiels. Faut pas payer !, cette supplique lancée par la foule en colères, deviendra le moteur de la pièce. Parallèlement, les travailleurs de l’usine opèrent eux aussi leur révolte auprès des patrons qui se plaisent a retirer tout le bénéfice du dur labeur répétitif et aliénant. Une ronde de mensonges commence et tous s’enlisent dans une histoire rocambolesque de cette comédie descendante du Vaudeville.

festivaldesmolieres.com/index.php/info-spectacle/programmation

  Fest. des Molières | Faut pas payer!

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mardis métissés – Paul Audy - Ubuntu
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Colin Hunter
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Fantaisies de Disney
  Un paysage choisi / A Chosen Landscape
  Les Choralies
  Samuel Bonnet Solo Project + guests
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Christopher O'Neil Thomas
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Les tireux d'roches
  Quartom – Acte III
  Jim Zeller Acoustic Duo



Vos commentaires

Mensonge   
Un mensonge un après le l'autre pour se tenir la tête hors de l'eau pour survire et l'entraide des gens nous transporte dans la réalité de la main mise des multinationales sur le destin des personnes à la merci de leur emploie . Cette pièce nous sensibilise que du jour au lendemain notre vie peut virer au cauchemard suite a une décision prise par notre employeur et par l'approbation du système police juge ect...

Diane M.
Jeu. 20 juin 2013