Jim Zeller 
Musique
Ven. 10 mai 2013 à 18:00
Fan Club | Complexe resto-bar
41, rue Blainville O., Sainte-Thérèse
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Précision sur l'offre: Souper-spectacle. Repas compris dans la réservation.

Né au Québec à Sainte-Agathe-des-Monts, Jim Zeller commence à jouer de l'harmonica à l'âge de douze ans. À la fin des années soixante-dix, il se joint pour la première fois à un groupe de musique professionnel, Shaky Al Blues Band avec lequel il se produit en tournée pour les deux prochaines années. Durant cette même période, il accompagne à l'harmonica des légendes du blues comme B.B.King, Muddy Waters, John Lee Hooker, J.T.Hotto, Willie Dixon, James Cotton, Albert Collins et Frank Marino.

C'est à cette époque qu'il rencontre Alan Gerber avec qui il fonde le duo bien connu Gerber-Zeller. Leur popularité, tant au Québec qu'à New York, leur permet de se produire avec des artistes renommés tels Loggins and Messina et Bob Dylan. Le son unique que Jim réussi à créer avec son harmonica le hisse rapidement au niveau de phénomène sur la scène musicale, engendrant ainsi une forte sollicitation de la part de nombreux musiciens. On peut l'entendre sur les albums de Charlebois, Forestier, Higelin, et Diane Dufresne, pour n'en nommer que quelques-uns.

Jim collabore ensuite avec Michel Pagliaro. Il co-écrit avec lui des chansons que l'on retrouve sur les albums 'Time Race', 'Bamboo', 'Aujourd'hui' et 'Rock and Roll'. On les retrouve ensemble sur scène au théâtre Outremont, au théâtre Saint-Denis, à la Place des Nations, sur les plaines d'Abraham à Québec ainsi qu'à Bain-Douche à Paris.

Après ses premières représentations en France, à Paris et à Angoulême, les critiques le qualifient de 'tornade sur Scène'. Il joue également avec Talking Heads, Material, Pete Townsend et Brian Eno dans des salles plus intimes telles The Savoy, The Ritz, et Peppernint Lounge. Entre temps, dans la ville de New York, il forme deux groupes rock Manster et The Bank.
De 1980 à 1983, Jim s'occupe de la promotion de ses groupes à New York. En 1984, il revient à Montréal où il se joint à Charlebois ainsi qu'à d'autres musiciens pour l'ouverture de nombreux festivals québécois.

Il joue également avec April Wine au Forum de Montréal et avec Jacques Higelin au Spectrum. Cette même année, il initie son auditoire à un nouveau style de musique, le psychobilly, principalement du rock n'roll avec un soupçon de punk, rockabilly, blues et même de rap.


www.fan-club.ca

  Jim Zeller

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Jeannot dans la tempête
  Le clan des divorcées
  Les monologues du vagin
  Dans la tête de Proust
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Cabaret Tollé
  Les habits de sa majesté
  No strings (attached)
  Histoires de Fins
  Ai-je du sang de dictateur?
  10 ans de mariage !
  Le Sapin de Noël
  La singularité est proche
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Crudités