Combat 
Théâtre
Ven. 10 mai 2013 à 20:00
Théâtre Prospero
1371, rue Ontario E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Combat se déroule dans une petite ville de banlieue française minée par le chômage, qui survit grâce à l’abattage des animaux. Un homme invite sa soeur à assister à la remise d’une médaille attribuée à leur mère partant à la retraite. Maintenant sans emploi après avoir travaillé lui-même dans cet abattoir, marié à une bouchère qui le fait vivre, il lance un appel au secours à sa soeur en l’incitant à revenir sur les lieux de ses origines. Menant désormais une vie bourgeoise aisée, celle-ci se retrouvera plongée dans un drame familial qu’elle souhaitait oublier. Obnubilée par son passé, elle commettra un crime sanglant et gratuit. Qui sera condamné? Celle qui avait réussi à se sortir de ce milieu? Ou celui qui a toujours rêvé de le faire?

« Combat est un thriller qui nous parle de l’amour infini d’un frère pour sa soeur. C’est le parcours d’un homme qui cherche un souffle endossant une faute qui n’est pas la sienne. C’est une lutte à mort pour le sens de la vie. »
- G. Granouillet

Originaire de Saint-Étienne en banlieue de Lyon, l’auteur dépeint une société postindustrielle atteinte par la grande crise économique des années ’70. Reconnu comme l’un des représentants de la nouvelle dramaturgie européenne, il a écrit plus dʼune vingtaine de pièces, certaines traduites en plusieurs langues.

Le Réverbère Théâtre l’a fait connaître au Québec, lors de la création mondiale de La Maman du petit soldat, à la Salle intime du Prospero à l’automne 2009. L’auteur a proposé Combat à la compagnie, pour sa création américaine.

www.theatreprospero.com/spectacle/combat

  Combat

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ai-je du sang de dictateur?
  La singularité est proche
  Les habits de sa majesté
  Le Sapin de Noël
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Les monologues du vagin
  Le clan des divorcées
  Crudités
  10 ans de mariage !
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  No strings (attached)
  Dans la tête de Proust
  Gloucester - Délire shakespearien
  Histoires de Fins
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier



Vos commentaires

Bofff  
Pièce très lente , trop lente , manqué de tempo , lourd comme ambiance .

Marc B.
Mer. 22 mai 2013