Les histoires qu'on raconte  
Cinéma
Mer. 20 novembre 2013 à 19:30
Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
10300, rue Lajeunesse, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

IMPORTANT: Les billets doivent être récupérés au moins 40 minutes à l'avance.

Ce documentaire inspiré, sélectionnée aux Oscars, renouvelle le genre. En se livrant à une enquête amusante afin de découvrir la vérité qui se tapit au sein des contradictions de sa famille de conteurs, compliquée mais très aimante, Sarah Polley en peint un portrait émouvant. Le film examine comment les récits façonnent les individus et les liens familiaux. Versions et souvenirs s’entremêlent pour brosser un portrait tendre et drôle de la grande famille humaine.

Documentaire de Sarah Polley précédé de Viola Léger, ensemble
V.O.A. avec sous-titres français.

Une discussion avec la sociologue Magalie Uhl suivra la projection.

Présenté dans le cadre de la série L’ONF à la maison

www.accesculture.com

  Les histoires qu'on raconte

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  22e Salon de l'Amour et de la Séduction
  Il était une fois des gens heureux
  Cabaret scientifique: Jean-François Giroux
  Atelier Danse Bollywood pour tous! 7 à 107 a
  Savoury Burlesque
  Atelier pratique de méditation - pour tous!
  Poésie et Open Mic
  Atelier méditation par le mandala
  Cabaret scientifique: Patrick Paultre
  Voyages et Cafés avec Jean-Michel Dufaux
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Cabaret scientifique: Michel Leboeuf
  Journée d'introduction à la méditation



Vos commentaires

Pas de commentaire  
Désolée, je n'ai pas de commentaire car j'ai envoyé des connaissances à ma place et ils m'ont dit que l'histoire était bonne mais ils ont eu de la difficulté à suivre parce que c'était sous-titré

Gisèle A.
Jeu. 21 novembre 2013