PLOMB | Virginie Brunelle  
Danse
Jeu. 19 septembre 2013 à 20:00
L'Agora de la danse
840, rue Cherrier, Montréal
  Carte
22.00$ / 21 % de rabais! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Après Foutrement et Complexe des genres, on le sait, la très attendue Virginie Brunelle maîtrise l'art de la romance brute et entrelace avec une justesse raffinée les élans du corps et de l'âme.

PLOMB s’écrit en majuscule et se mesure en tonne. Dans ce nouvel opus, elle convoque neuf interprètes pour évoquer ce poids de l'absence que l'on ressent après avoir gouté à la plénitude de l'amour, à la magie d'être deux. Sentiments, attachements et sourires, soudainement, nous glissent entre les doigts et nous laissent seul avec leurs souvenirs, face à la fin, l'irrémédiable. Par extension, Virginie Brunelle éclaire de son regard tous ces deuils qui, jour après jour, nous mettent le cœur en cendres. La portée universelle de ce thème mêlée à son indéniable talent de la mise en scène est un cri à la passion, une poésie férocement tendre.



www.agoradanse.com

  PLOMB | Virginie Brunelle

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sunday Night Improv
  Soirée Improvisation | Rires assurés!
  La LNI s'attaque aux classiques
  Ligue d'improvisation LA LIB
  Enchanté - Productions de L'Instable



Vos commentaires

PLOMB = Pas trop lourd  
L'amour et la déchirure du couple sont des thèmes souvent abordés dans les arts. Virginie Brunelle réussit à apporter sa touche personnelle en abordant ces thèmes. Les neuf danseurs sont irréprochables. L'utilisation des tables pour illustrer la séparation est la scène la plus forte du spectacle. Le choix des morceaux de musique est très bon. Cependant, il y a quelques longueurs dans ce spectacle d'une durée de 1h30.

Daniel L.
Ven. 20 septembre 2013



Spectacle inégal.  
L'ouverture est très forte et aussi drôle donc augurait bien pour la suite mais l'enchaînement entre les pièces (dans la première moitié) est trop lent et languissant. La seconde partie est la meilleure autant pour la danse que pour la musique. Il y a des pièces puissantes mais certaines longues et ennuyeuses. Au niveau danse, il y a beaucoup de répétition.

Denis B.
Jeu. 19 septembre 2013