No Ticket, Innerspace et Cydemind 
Musique
Jeu. 12 septembre 2013 à 20:00
Théâtre Plaza
6505, rue Saint-Hubert, Montréal
  Carte
15.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Les portes ouvrent à 19h

NO TICKET présente No Ticket, Innerspace et Cydemind.

Un spectacle rassemblant trois groupes indépendants de la scène rock progressive du Québec. Chaque groupe présentera leur répertoire respectif. L’ambiance sera soutenue par des projections vidéo. L’argent amassé servira de financement aux groupes pour la production et la distribution indépendante de leur musique.

CYDEMIND est un jeune groupe instrumental dont la dynamique n’est pas sans rappeler les meilleurs moments de Symphony X et de Dream Theater. Leurs structures riches et complexes sont soutenues avec brio par Olivier Allard au violon électrique; jeune virtuose performant dans plusieurs orchestres (OUM, OPMEM et Orchestre des jeunes de la Montérégie) www.facebook.com/Cydemind

INNERSPACE est un groupe ayant déjà commencé à établir son nom au Québec. Leur musique est bétonnée par deux guitares très versatiles nous ramenant par moments aux années Pink Floydiennes. www.facebook.com/innerspaceband

NO TICKET est une formation où le piano et les rythmes syncopés sont à l’honneur. En découle une imagerie sonore qui amène l’auditeur à voyager à travers jazz, rock et pop. On retrouve dans leur approche musicale une touche de Supertramp et de Genesis. www.facebook.com/noticketmusic







www.soundcloud.com/noticketmusic
www.facebook.com/noticketmusic

  No Ticket, Innerspace et Cydemind

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Lignedebus
  Lignedebus
  La recette de Baklawas
  Botox & Silicone
  La femme comme champ de Bataille
  Coach de l'Amour
  Guerre et Paix
  Je suis un arbre sans feuille
  Troupe principale du Collège de Valleyfield
  No strings (attached)
  Jeannot dans la tempête
  Papoul
  Les monologues du vagin
  Les habits de sa majesté
  Splendeur du mobilier russe



Vos commentaires

Public cible   
Ces jeunes, de par leur passion musicale, méritent de se faire connaitre et entendre. Mais de jeunes oreilles auraient certes mieux apprécié ces prestations, comme d'ailleurs l'avouait la grand-mère de l'un des musiciens présents sur scene... Bref, nous n'étions pas du public cible de ces formations musicales.

Michel M.
Lun. 16 septembre 2013