ADORE | Première française 
Cinéma
Jeu. 5 septembre 2013 à 19:00
Cinéma Le Clap
2360, ch. Sainte-Foy, Québec
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Remstar Films vous invite à assister à la première du film ADORE en version doublée française.

Inséparables depuis le premier âge, Lil et Roz vivent en parfaite osmose avec leurs deux enfants, deux jeunes garçons à la grâce singulière et qui semblent des prolongements d’elles-mêmes. Les maris sont absents. Inexplicablement, et pourtant comme à l’évidence, chaque femme se rapproche du fils de l’autre, nouant avec lui une relation passionnelle.

A l’abri des regards, dans un Eden balnéaire presque surnaturel, le quatuor va vivre une histoire hors norme jusqu’à ce que l’âge vienne mettre un terme au désordre. En apparence, du moins…



www.remstarfilms.com/catalog/adore-4/

  ADORE | Première française

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gloucester - Délire shakespearien
  No strings (attached)
  Les monologues du vagin
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Cabaret Tollé
  Le clan des divorcées
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Dans la tête de Proust
  Crudités
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les habits de sa majesté
  Le Sapin de Noël
  Jeannot dans la tempête
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  La singularité est proche



Vos commentaires

Très déçu  
La liste de mes déceptions est trop longue. On a abusé des travellings. On a vraiment trop abusé des plans de 30 secondes. Des sources lumineuses et des réflecteurs très mal placés. Des nez et des fronts luisants. De la mer, du sable, des arbres, de la nage à en avoir le mal de mer. On se perd parfois dans les lieux et souvent dans le temps. Robin Wright et Naomi Watts ont l'air d'avoir 60 ans. Le bébé a vraiment trop l'air d'avoir peur de son père. La blonde est vraiment trop blonde. Tout ça pour abandonner l'histoire parfaite qui aurait pu aborder une profondeur psychologique. La voix française de Naomi Watts manquait de profondeur.

Daniel F.
Jeu. 5 septembre 2013