Le recours aux forêts  
Théâtre
Sam. 14 septembre 2013 à 20:00
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
31.50$ / 14 % de rabais! (Régulier:36.75$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le très attendu spectacle de Jean Lambert-wild et Michel Onfray, Le Recours aux forêts ouvrira cette saison d'exception centrée sur une humanité capable du pire comme du meilleur.

Présenté du 10 au 14 septembre, en collaboration avec Les Escales Improbables de Montréal, ce spectacle présenté dans sa première partie avec des lunettes 3D, hybride mêlant danse, théâtre, vidéo et musique revisite le mythe fondateur du philosophe Démocrite, celui du rebelle qui succombe à la tentation de se replier sur son âme pour échapper à un univers immonde et corrompu. Véritable odyssée onirique dont la chorégraphie est signée par la grande Carolyn Carlson, Le Recours aux forêts invente une utopie libératrice.



www.usine-c.com

  Le recours aux forêts

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Un soir à Paris
  Les monologues du vagin
  Botox & Silicone
  Histoires de Fins
  La singularité est proche
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Je suis un arbre sans feuille
  No strings (attached)
  Ai-je du sang de dictateur?
  Vénus à la fourrure, de David Ives
  Jeannot dans la tempête
  Dans la tête de Proust
  Coach de l'Amour
  Splendeur du mobilier russe
  10 ans de mariage !



Vos commentaires

Esthétique VS philosophie  
Du point de vue esthétique, c'est un spectacle remarquable, impeccable, qui fonctionne au quart de tour et dont la beauté est prenante. Les mélanges de couleur dans l'eau, dans la deuxième partie, sont féériques. Le texte est très prenant. Toutefois, d'un point de vue philosophique et politique, le Recours au forêt, la retraite misanthrope, est une douce illusion, car la société rattrapera toujours le loup solitaire. La planète est en danger, et ce n'est pas en se retirant qu'on se protègera ni sa descendance envers laquelle nous avons des devoirs. Bravo pour la mise en scène, l'exécution, la musique. Spectacle de grande qualité!

Francis L.
Sam. 14 septembre 2013