Arion - Badinerie | Série Croque-Baroque  
Musique
Ven. 11 octobre 2013 à 12:00
Salle Tudor
1307, rue Sainte-Catherine O. (5e étage du Ogilvy), Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Concert de 12h00 à 13h00.

Dans le cadre de l’événement La Série Croque-Baroque, à l’heure du lunch, Arion vous offre un concert intime de musique de chambre qui met en lumière une ardente nouvelle génération de musiciens baroques.

Attention: avec neuf musiciens baroques sur scène, on ne badine pas! De la célèbre « Badinerie » au Concerto Brandebourgeois de J.S. Bach, en passant par d’audacieuses pièces de Telemann, on n’est jamais passé aux choses sérieuses avec autant de fougue et d’allégresse!

Programme:
Concerto brandebourgeois n. 5 en ré majeur et suite en si mineur n. 2 BWV 1067 de J.S. Bach
Œuvres de Telemann
Ensemble de 9 musiciens

Artistes de la relève
Tanya LaPerrière: violon
Vincent Lauzer: flûte à bec



www.arionbaroque.com

  Arion - Badinerie | Série Croque-Baroque

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Non Finito
  Confidences à Allah
  Botox & Silicone
  Mohamed le Suédois
  Lignedebus
  Jeannot dans la tempête
  Tout est drôle sauf le titre
  La déprime
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Soirée Tchekhov
  Je suis un arbre sans feuille
  Splendeur du mobilier russe
  Nombril
  La vie littéraire
  Le clan des divorcées



Vos commentaires

"Frivolités"  
J'ai beaucoup aimé cette "petite heure" de "badineries". C'était comme si les différents instruments "se parlaient" et "se "répondaient", de là le titre si bien choisi. J'ai particulièrement apprécié le duo des "flûte" et "flûte à bec" si bien expliqué avant ce dernier, par Mme Claire Guimond.

Marie T.
Sam. 12 octobre 2013



Grandiose!  
La sérieuse salle Tudor était pleine en ce beau vendredi midi. Bach et Telemann à l'heure du lunch, que demander de plus. L'ensemble Arion est composé de musiciens baroques au sommet de leur art. Un concert où la fougue musicale battait son plein.

Daniel L.
Ven. 11 octobre 2013