FNC | Rhymes for young ghouls  
Cinéma
Dim. 13 octobre 2013 à 21:15
Cinéma Excentris
3536, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Projection avec la présence de l'équipe du film.

Un film de Jeff Barnaby.

Aila, une adolescente aborigène vivant dans une réserve, est une survivante. Après la mort de son frère, le suicide de sa mère et l’emprisonnement de son père alors qu’elle avait 7 ans, elle est élevée par un oncle surtout préoccupé par le commerce de la marijuana. A 14 ans, alors que son père sort de prison, elle pense pouvoir en profiter pour s’enfuir. Mais c’est sans compter sur l’agent Popper, un policier psychotique qui va s’acharner sur sa famille.



En partie parlé en Mi’gMaq, Rhymes for Young Ghouls nous plonge dans la réalité sordide et violente des réserves. Mais rapidement, le film invente son propre territoire dans lequel Aila, après avoir vu le cadavre de sa mère lui demander vengeance, devra affronter l’affreux Popper. À la croisée du teenage movie — Aila et ses amis ayant droit à un véritable parcours initiatique — et de l’ultra-violence satirique et jouissive, Jeff Barnaby incarne les cauchemars aborigènes et invente un superbe personnage féminin. Porté par l’interprétation de Kawennahere Devery Jacobs, parfaite en impassible ange de la vengeance, ce premier long métrage impressionne par sa maîtrise et son originalité. Ses fantômes ne nous quittent pas et continuent de nous hanter. — Laurence Reymond

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Rhymes for young ghouls

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Histoires de Fins
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  No strings (attached)
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  10 ans de mariage !
  Crudités
  La singularité est proche
  Jeannot dans la tempête
  Dans la tête de Proust
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les habits de sa majesté
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le Sapin de Noël
  Le clan des divorcées