FNC | L'amour est un crime parfait  
Cinéma
Sam. 19 octobre 2013 à 15:45
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Projection avec la présence de l'équipe du film.

Vivant avec sa pétulante soeur dans un ravissant chalet montagnard, Marc est professeur de littérature à l’Université de Lausanne. Il est aussi, et surtout, un fieffé séducteur. Et ses élèves ont été nombreuses à en faire les frais. Mais lorsqu'une d’elles, la plus brillante de toutes, disparaît après avoir passé la nuit chez lui, les choses se compliquent pour Marc. D'autant qu’arrive devant lui une femme qui prétend être la belle-mère de la disparue et qui veut en savoir plus.

Après Jean-Jacques Beineix, Yves Boisset et André Téchiné, au tour des fantasques frères Larrieu (Peindre ou faire l’amour, Les derniers jours du monde) de s’attaquer à une oeuvre du romancier Philippe Djian dont ils adaptent ici Incidences en comptant sur la présence d’acteurs remarquables pour lui donner chair (Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn, Denis Podalydès et Sara Forestier). Faisant habilement s’interpénétrer les frissons de peur et de rire noir en observant le destin de cet homme se refermer peu à peu sur lui, L’amour est un crime parfait profite d’un cadre hivernal glaçant pour mieux observer comment s’embrasent les corps et les esprits et plonger son spectateur dans une atmosphère aussi lucidement désespérée que joyeusement ironique. — Helen Faradji

www.nouveaucinema.ca

  FNC | L'amour est un crime parfait

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sunday Night Improv
  Improvisation avec LNI et des invités
  La LNI s'attaque aux classiques



Vos commentaires

Excellent  
L'intrigue, les images et le jeu des comédiens. Tout était excellent et captivant.

Julie L.
Lun. 21 octobre 2013



Rien de transcendant  
Rien de transcendant effectivement dans ce petit film qui réunit pourtant de bons acteurs comme Karin Viard et l'excellent Mathieu Amalric qui ne parviennent pas à faire oublier l'acting bien moins convaincant de Maiwenn ou des autres actrices féminines. Bref, pas un mauvais film, certes, mais juste trop de longueurs et une difficulté à finalement savoir si on a aimé cela ou non en sortant du cinéma. La rencontre avec l'un des metteurs en scène suite à la diffusion du film n'a pas vraiment éclairé sur le propos et le tout était juste un peu décevant. Je ne sais pas si le livre est plus intéressant. Je ne l'ai pas lu. Mathieu Amalric est toutefois un acteur suffisamment magnétique pour que le film n'ait pas été pénible! Contente de l'avoir vu quand même! Merci Atuvu!

Murielle H.
Sam. 19 octobre 2013