FNC | Tom le cancre  
Cinéma
Sam. 19 octobre 2013 à 15:00
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

En chantonnant, une bande d’enfants de cinq ans se balade dans la forêt accompagnés de leur charmante maîtresse. Mais lorsque celle-ci s’évanouit après avoir mangé une baie sauvage, les voici livrés à eux-mêmes. Heureusement, ils croisent vite le chemin de Tom, un ado fugueur de 14 ans qui s’est autoproclamé « roi des cancres » et qui vit dans un chêne. Tom propose alors un étrange marché aux enfants : il les ramènera chez eux seulement lorsqu’ils auront désappris tout ce que l’école a pu leur mettre dans le crâne.



Découlant d’un atelier de cinéma organisé par Manuel Pradal (Marie, baie des anges) autour du Kid de Chaplin, en Ardèche méridionale, ce film conjugue fantaisie et impertinence avec entrain tout en profitant de la superbe photo signée Yorgos Arvanitis, directeur photo d’Angelopoulos, et de la musique symphonique de Carlo Crivelli, compositeur notamment reconnu pour son travail avec Marco Bellochio. Faisant de l’enchantement son moteur premier, multipliant les clins d’oeil aux contes de fées et autres récits d’initiation, Tom le cancre est une balade aussi bucolique que décalée sur les sentiers du merveilleux monde de l’enfance. Là où tout est permis. Surtout le rêve. — Helen Faradji

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Tom le cancre

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Soirées Transpoésie
  Zombie Apocalypse
  Vice!
  Cours de Yoga facile "Shine"
  Visite à pied Montréal burlesque
  Cours de méditation guidée : Joi Méditation
  C'est peut-être une soirée de poésie
  Nos oiseaux sous haute surveillance
  Apprenez la Salsa et la Bachata
  Jean Provencher
  Identité et interstices
  MTL Dub Session | Soirée Reggae Dub
  Jean-Paul Eid
  Salon du mariage élégance
  Littérature et autres Niaiseries



Vos commentaires

Pauvre pauvre pauvre scénario.  
Idée des plus originales, personnages incroyables et malgré tout cela on reste sur notre fainm düe a la pauvreté du scénario. Dommage car ça aurait dü ëtre trippant au boutte.

Yves P.
Lun. 21 octobre 2013