Je ne tomberai pas | Vaslav Nijinski 
Danse
Ven. 25 octobre 2013 à 19:00
Théâtre de Quat'sous
100, av. des Pins E., Montréal
  Carte
26.00$ / 26 % de rabais! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

En 1913, Le Sacre du printemps, chorégraphié par Vaslav Nijinski au Théâtre des Champs-Élysées de Paris, a l’effet d’une bombe sur le milieu intellectuel et artistique de l’époque. Cent ans plus tard, l’ombre du legs de cet artiste plane encore… Génie de la danse du début du XXe siècle, Nijinski sombre dans la folie, à l’instar de grands créateurs dont l’œuvre est toujours déterminante.

S'inspirant des Cahiers du danseur, mais également de textes d'écrivains du XXe siècle (Artaud, Nietzsche, Beckett, Gauvreau, etc.), la proposition de Bernard Meney et Estelle Clareton réunit théâtre et danse. Les mots et les gestes, réminiscences déconstruites de fantasmes et bribes poétiques de fêlures, traduisent ici le vertige de la chute intérieure d’une icône de la modernité.

«On m’a dit que j’étais fou, je croyais que j’étais vivant.»
- Vaslav Nijinski

Mise en scène: Bernard Meney
Chorégraphie: Estelle Clareton
Avec: Thomas Casey, Mark Eden-Towle, Bernard Meney, Brice Noeser et Daniel Soulières
Dramaturgie: Isabelle Leblanc
Scénographie: Marilène Bélanger et François Marceau
Costumes: Marilène Bastien
Conception des éclairages: François Marceau
Conception sonore: Éric Forget
Maquillages: Angelo Barsetti
Coach de russe: Sasha Samar

Une production de Danse-Cité
en collaboration avec Créations Estelle Clareton
et en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

www.quatsous.com

  Je ne tomberai pas | Vaslav Nijinski

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Le Noël de Charlie Brown
  Hommage à David Bowie
  Dawn Tyler Watson
  Fantaisies de Disney
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Ben Racine Blues Band
  Le meilleur des années 60
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  Taurey Butler Trio
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Bach avant dodo
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Distant Echoes



Vos commentaires

Arrivée trop tard....  
J'ai malheureusement manqué ce spectacle pour lequel j'avais beaucoup d'attentes.Je suis arrviée à 19h10 et les portes étaient fermées. Je trouve assez étonnant que l'on programme des spectacles à 19h00 le soirs de semaine. LOrsque je me suis rendue compte que le spectacle était a19h00, jai teté de leur telephone afin de savoir, il y avait un stationnement. malheuresment personne n'a répondu et ce, 30 minutes avant le spectacle... Je me suis précipitée au Quat'sous et dû chercher, chercher et chercher une place de stationnement pur enfin en trouver une à 19h05. Je suis arrivée à la porte à 19h10, prête à acheter mon billet et à accepter deter assise à l'arrière mais en vain. Des employés m'ont signalé qu'il était trop tard. J'auraisvuolu y aller le lendemain mais c'était la dernière representation.

Chantal S.
Ven. 25 octobre 2013