Variations pour une déchéance annoncée   
Théâtre
Sam. 16 novembre 2013 à 20:00
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Admission générale - Retard non admis

L'Usine C présente VARIATIONS POUR UNE DÉCHÉANCE ANNONCÉE, une pièce d'Angela Konrad, d’après La Cerisaie de Tchekhov.

Tchekhov savait, lorsqu’il écrivait La Cerisaie, peu de temps avant la révolution russe de 1905, qu’il allait mourir. On dit qu’il écrivait La Cerisaie contre Stanislavski et son obsession du vérisme. Et si on débarrassait enfin La Cerisaie de son fatras folklorique, de ses samovars et de cette nostalgie qui nous arrange si bien ? Si on décidait de décaper Lioubov de sa décadence et de lire dans son incapacité de « sauver » la cerisaie un refus de la logique libérale et la conviction profonde que la valeur symbolique d’une maison, d’un verger, d’un passé perdu n’est pas monnayable ? Variations pour une déchéance annoncée est le lieu où agit la mémoire défaillante d’une distribution trouée : quelques personnages en situation de faillite esquissent des variations autour du thème de La cerisaie. Entre remémoration et oubli, cette réécriture laboure le terrain accidenté de notre vécu. Chaque arbre : un mort. Tous les crépuscules du monde : un effacement. L’aube :une réminiscence. Variations pour une déchéance annoncée présente à l’état brut la vision impitoyable d’un mourant (Tchekhov) ainsi que le sourire qu’il a pour des humains qui ne savent pas vivre et qui ne veulent pas mourir.

Metteure en scène et dramaturge d’origine allemande, Angela Konrad amorce sa carrière en France où elle monte et démonte Bertolt Brecht (Baal, La mère), William Shakespeare (Richard III, Hamlet) ou encore Heiner Müller (Paysage sous surveillance). Variations pour une déchéance annoncée marque les premiers pas de la compagnie LA FABRIK qu’elle fonde à Montréal en 2011. LA FABRIK a le souci d’une lecture de la société actuelle et de ses contradictions à travers des textes anciens et modernes.

** LES RETARDATAIRES NE SONT PAS ADMIS **

www.usine-c.com/programmation/2013-2014-variations-pour-une-decheance-annoncee/


  Variations pour une déchéance annoncée

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Histoires de Fins
  No strings (attached)
  Le Sapin de Noël
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  10 ans de mariage !
  Dans la tête de Proust
  Jeannot dans la tempête
  Les habits de sa majesté
  Les monologues du vagin
  Ai-je du sang de dictateur?
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  La singularité est proche
  Gloucester - Délire shakespearien
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Le clan des divorcées



Vos commentaires

Partage très apprécié  
J'ai cédé volontairement mon billet à une autre membre ATUVU (Murielle H.) qui s'est réjouie de ma générosité. Alors allez lire ses commentaires et vous verrez qu'elle a bien apprécié ces variations aussi.

Jewel
Mar. 26 novembre 2013



Très bonne pièce  
Très bonne pièce, selon moi j'aurais surement apprecié plus si j'avais connu l'origine de cette pièce avant.Mélange de tristesse,d'humour,de chant,de danse et un petit numero avec un petit chien vraiment amusant.J'ai personnellement beaucoup aimé le personnage principal et son interraction avec le public vers les 2/3 de la piece c'était vraiment drole!:)

Simon G.
Lun. 18 novembre 2013



Variation variée  
La Cerisaie de Tchekov remaniée, le jeu des comédiens était excellent mais j'ai beaucoup moins aimé cette variation. Plusieurs appartés sur le jeu des comédiens. J'ai passé une belle soirée quand même. Plus comique que tragique.

Claire J.
Lun. 18 novembre 2013



Déplacez-vous  
Une expérience théatrale unique. Je retournerai voir les prochaines créations d'Angela Konrad c'est sûr. Déplacez-vous, ça vaut le coup.

David P.
Ven. 15 novembre 2013



Tchekhov en répétition  
On s'installe dans la salle de répétions où les comédiens tentent de monter la pièce la cerisaie de Tchekhov. Une pianiste en coulisse, une troupe de comédiens, certains acrobates et une grande actrice qui ne carbure maintenant qu'au champagne. On s'amuse à suivre cette répétition plus que chaotique mêlée d'apartés pour les spectateurs de trucs de jeux, de réflexions. Et ne serait-ce que pous l'incroyable prestation de Dominique Quesnel en comédienne déchue, faut aller voir!

Mireille L.
Mer. 13 novembre 2013



La Cerisaie recréée  
J'ai tét très impressionné par la performance de Dominique Quesnel. Ce sera inoubliable. Pour bien apprécier cette création originale, il faut connaître un brin la Cerisaie. On assiste à la déchéance de chacun des personnages. Outre la fabuleuse Quesnel, les autres comédiens et artistes sont tous très bons. La scène jouée parmi le public est délicieuse. Un bémol : des chaises inconfortables et des spectateurs tassés.

Daniel L.
Mar. 12 novembre 2013



Mise en scène dynamique et comédiens survoltés  
Survoler l'histoire de La Cerisaie de Tchekhov est un pré-requis incontestable pour mieux s’imprégner de ce spectacle et en apprécier la finesse. 'Variations pour une déchéance annoncée', est en effet une relecture résolument contemporaine de la pièce de théâtre d'Anton Tchekhov créée en 1904 revisitée ici par la brillante Angela Konrad. La mise en scène y est effectivement forte, loufoque parfois, plus dramatique à d'autres moments, souvent interactive avec son abondant 'théâtre dans le théâtre' (métathéatralité déja présente chez Tchekhov) bref nous sommes ici en présence d'une pièce-cabaret qui nous fait oublier l'univers souvent austère du dramaturge russe (ex: contorsionniste, du chant, quelques pas de danse, du Amy Winehouse en background etc..). Dominique Quesnel, en une sorte de Marylin Monroe dépravée - bien loin du personne de la pièce originale - est transcendante! Etre au premier rang m'a permise de boire du champagne avec elle pendant la représentation et de me retrouver, un peu plus tard, avec un autre comédien à mes pieds. Il y a de ces petits moments magiques qu'on n'oubliera pas! Un beau moment de théâtre, malgré quelques possibles longueurs. Je vous le recommande vivement! Merci Atuvu et merci Jewel pour le billet!

Murielle H.
Lun. 11 novembre 2013



L'univers trouble de Tchekhov  
Adaptation de la cerisaie de Tchekhov créant un monde qui est tout sauf linéaire. J'ai dû m'adapter à cette création sans décor et où les personnages sont comme des fantômes qui se dématérialisent dès que l'on commence à les saisir. L'interprétation de Dominique Quesnel était exceptionnelle. La musique ajoutait une touche d'évasion dans ce monde en déchéance.

Denis B.
Dim. 10 novembre 2013