D'un bord et l'autre  
Théâtre
Sam. 14 décembre 2013 à 20:00
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:23.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

An de (dis)grâce 2004. Samedi 24 juillet - 15h45mn00s. Dix-sept ans après ce petit incident qui aurait pu lui gâcher sa belle double vie, Jean Morin a conservé, presque intactes, son taxi, sa banalité et ses deux épouses… Charlotte qui lui a donné Guillaume, un merveilleux fils, un peu dragueur et bientôt majeur, à Ahuntsic… et Mathilde qui lui a donné Alix, une merveilleuse fille, pas pis peste et plus vraiment gamine, à Vimont… mais là, c’est, de nouveau le drame!

Devant, « d’un bord et l’autre », surveiller ses deux enfants surfant sur la vague si en vogue du net à la rencontre fortuite l’un de l’autre, Jean Morin entraîne son vieil ami Gilbert, bien malgré lui, dans les eaux troubles de mensonges plus gros les uns que les autres pour tenter, sans se noyer, d’éviter de voir sa vie et celle de sa progéniture chavirer… plongez avec eux dans ce délirent torrent de folies… pendant que Papy s’apprête à partir à Matane!

Ray Cooney, souvent présenté comme le Feydeau anglais, est sans conteste LE maître du rire absolu de la scène théâtrale contemporaine. Ses mécaniques inextricables faites d’engrenages inarrêtables sont tout aussi éprouvantes pour les acteurs qui n’ont aucun répit dans ce « mentir à l’infini » que pour les spectateurs qui sont déjà des millions à en être morts de rires à travers le monde. Les pièces « Run for your family » et « Caught in the net », à partir desquelles sont adaptées « D’un bord ou l’autre » et « D’un bord et l’autre », figurent en belles places parmi ses plus grands succès.

www.posthume.org

  D'un bord et l'autre

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Crudités
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Le clan des divorcées
  Cabaret Tollé
  Gloucester - Délire shakespearien
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Le Sapin de Noël
  10 ans de mariage !
  Joyeuse Matinée de Noel
  Macbeth de William Shakespeare
  Les monologues du vagin
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays



Vos commentaires

Un peu trop...exagéré à mon goût personnel  
Abracadabrant est un assez bon descriptif pour décrire cette pièce qui est un dédale de mensonges à un point tel que l'on en perd presque son latin. Disons que trop c'est comme pas assez et qu'un meilleur dosage aurait davantage rendu un meilleur service au rendu final de cette pièce déjanté & éclaté d'improbabilités successives. Si vous aimez l'absurde en continu, vous allez adorer sinon...bof vous allez rire ici & là selon votre humeur du jour.

Jewel
Lun. 29 juin 2015



Encore plus de mensonges.  
La seconde partie de cette histoire abracadabrante est mieux efficace pour nous faire rire car trop compliquée trop alambiquée. Comme on n'innove pas par rapport à la première pièce et que tout fonctionne de la même façon, on en vient à se blaser un peu malgré le jeu quasi héroïque de la distribution pour se retrouver dans tout ça. Il y a tout de même de très bons moments.

Denis B.
Dim. 15 décembre 2013