Tempête des Fêtes 
Théâtre
Sam. 28 décembre 2013 à 20:00
Théâtre du 450 | Chapelle Saint-Antoine
150, rue Grant, Longueuil
  Carte
22.00$ / 21 % de rabais! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: Accès pour personnes à mobilité réduite. Souper-théâtre disponible. Pour plus d'informations, contactez la salle.

Une semaine avant Noël, un produit révolutionnaire apparaît sur le marché: la Boule de rêve, premier simulateur de rêve virtuel. Dans un petit village perdu du Nord, une ado en perpétuelle révolte et l'homme responsable de la campagne publicitaire découvrent que le cadeau souhaité par tous est à l'origine d'un danger pour la planète et ses habitants.

Les Saltimbanques réinventent un conte de Noël qui parle des enjeux actuels sans délaisser la féérie de ce moment particulier; ils y intègrent des éléments musicaux, pour notre plus grand plaisir!

Conte comédie de Vincent Pascal
Avec Geneviève Bédard, Vincent Boucher, Christine Goyer, Alexandre Larouche, Gabriel Léger-Savard et Marion Van Bogaert Nolasco

www.theatredu450.ca

  Tempête des Fêtes

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Brunchs Gospel
  Une soirée crooner avec Normand Meilleur
  Fresques Musicales/Musical Frescoes
  Bach sous les chandelles !
  Ensemble Infusion Baroque
  Harpdog Brown
  Joe Bocan - Le royaume de SOUCY
  Les chansons inentendues
  L'art de bien chanter: airs et brunettes
  Hommage à Céline Dion
  Juliana & Jesse
  Soirée Jazz-Bossa Nova
  Mathieu Lippé | Les amants de l'aube
  Osmose Musique et Mots
  Trio Eterna présente Cantos de España



Vos commentaires

PASSION  
Superbe spectacle plein de joie et de passion. Bravo et félicitations. Dommage que la salle n'ait pas été remplie. Plus on est de fous, plus on rit... Encore BRAVO pour cette prestation. Et pour cette passion qu'on sent vous habiter! L'important est de faire ce qu'on aime dans la vie, et vous semblez l'avoir compris et le mettre en pratique. Tôt ou tard, on est récompensé d'avoir persévéré!

Michel M.
Dim. 15 décembre 2013