Caresse 
Théâtre
Sam. 14 décembre 2013 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
22.00$ / 12 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.


Admission Générale.
Retardataires Non-Admis
Billets non remboursables.

Inviter le désir dans une solitude nécessaire.
Explorer nos contrastes. L’espace et la masse.
L’autodestruction de nos forces.
Confort et épuisement.
La violence de l’espoir.
Le mouvement et la mort.
Offrir son expérience de la peine à quelqu’une qui nous enveloppe.
Création en collaboration avec trois femmes...

Mise en scène et chorégraphie
Jonathan Fortin, avec la collaboration des interprètes

Interprétation
Jonathan Fortin, Katia Lévesque, Miriah Brennan, Brianna Darwin

  Caresse

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Rendez-vous dégustation: Les Rosés
  Démystifier l'art: Histoire canadienne
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Confidences de Jean-Luc Mongrain
  TV shows Burlesque - BurlesGeek Montreal
  Albert Millaire: Mes amours de personnages
  Tournois international de slam poésie
  Les brunchs Hip-hop du Bistro le Ste-Cath
  MTL DUB Session | Soirée Reggae Dub
  Divalicious - Lancement officiel de DivaGirl
  Atelier Jour de la Terre
  Initiation à la performance de slam poésie
  Démystifier l'art: Jim Holyoak et Matt Shane
  Soirée internationale de slam poésie
  Cabaret scientifique: Patrick Paultre



Vos commentaires

Trop répétitif.  
Malgré quelques beaux moments, ce spectacle est trop répétitif et certaines séquences sont trop longues. Ça débute par une séance de maquillage et d'habillage qui dure plus d'une dizaine de minutes. Puis la séquence où les filles font boire au seul mâle du spectacle de l'eau dans des dizaines de pots Masson et celle où l'on essuie l'eau en se roulant sur le plancher avec le linge qu'ils portent et puis se changeant plusieurs fois pour mieux assécher l'endroit. Bref, certains moments nous semblent interminables.

Denis B.
Dim. 15 décembre 2013



Évacuation  
Ayant été évacué durant la pièce, c'est impossible de faire une critique sur cette pièce

Serge S.
Dim. 15 décembre 2013