Les Oiseaux Mécaniques  
Théâtre
Mer. 18 décembre 2013 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
24.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le Bureau de l’APA est de retour chez nous avec Les oiseaux mécaniques, une symphonie indisciplinée, ouverte, multidisciplinaire sur l’envoûtement et le pouvoir… Est-ce qu’écouter, c’est obéir ? Qu’est-ce qui nous met en marche ? On peut se bander les yeux, mais comment fermer nos oreilles ? Les musiques risquent-elles de nous assourdir ? Et pourquoi y a-t-il tant de bruit ?

Les oiseaux mécaniques empile performances, tableaux vivants, textes et chansons dans une œuvre qui pose la question des pouvoirs et de l’aliénation. Nous sommes noyés, submergés, étouffés, moulés par les images, la musique, l’information et le bruit. Les cases sont toutes noircies. Les interstices sont de plus en plus rares. Le monde est bouché.



La grève générale ne peut plus rien. Ce qu’il faut opposer à l’empire, c’est la grève humaine. Aujourd’hui, c’est refuser de jouer le rôle de victime. S’attaquer à lui, se réapproprier la violence. S’arroger l’impunité. Faire comprendre aux citoyens médusés que s’ils n’entrent pas en guerre, ils y sont quand même.
— Comment faire? Tiqqun, organe de liaison au sein du parti imaginaire, Zone d’opacité offensive, Les belles-lettres, 2001

www.espacelibre.qc.ca/les-oiseaux-mecaniques

  Les Oiseaux Mécaniques

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Glory de Kristina Grozeva, Petar Valchanov
  4 mois, 3 semaines, 2 jours
  RVQC | De père en flic 2
  RVQC | Iqaluit
  Un justicier dans la ville | Première VF MTL
  Les Lions de Cannes 2017 | Station Vu
  Ciné-Conférence: Bhoutan
  RVQC | C’est le coeur qui meurt en dernier
  Nous sommes les autres | Jean-F. Asselin
  All Nuit Long Vidéodanse re(MIX)
  RVQC | Les rois mongols
  Aujourd'hui est un autre jour | À Québec
  Phantom Boy - FIFEM
  Au revoir là-haut d'Albert Dupontel
  Le Jeu de Molly