Les Oiseaux Mécaniques  
Théâtre
Jeu. 19 décembre 2013 à 19:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
24.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:32.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le Bureau de l’APA est de retour chez nous avec Les oiseaux mécaniques, une symphonie indisciplinée, ouverte, multidisciplinaire sur l’envoûtement et le pouvoir… Est-ce qu’écouter, c’est obéir ? Qu’est-ce qui nous met en marche ? On peut se bander les yeux, mais comment fermer nos oreilles ? Les musiques risquent-elles de nous assourdir ? Et pourquoi y a-t-il tant de bruit ?

Les oiseaux mécaniques empile performances, tableaux vivants, textes et chansons dans une œuvre qui pose la question des pouvoirs et de l’aliénation. Nous sommes noyés, submergés, étouffés, moulés par les images, la musique, l’information et le bruit. Les cases sont toutes noircies. Les interstices sont de plus en plus rares. Le monde est bouché.



La grève générale ne peut plus rien. Ce qu’il faut opposer à l’empire, c’est la grève humaine. Aujourd’hui, c’est refuser de jouer le rôle de victime. S’attaquer à lui, se réapproprier la violence. S’arroger l’impunité. Faire comprendre aux citoyens médusés que s’ils n’entrent pas en guerre, ils y sont quand même.
— Comment faire? Tiqqun, organe de liaison au sein du parti imaginaire, Zone d’opacité offensive, Les belles-lettres, 2001

www.espacelibre.qc.ca/les-oiseaux-mecaniques

  Les Oiseaux Mécaniques

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Journée Internationale du Jazz à Montréal
  Les 10 ans de Tropikal 97
  Pianorama
  Dan Livingstone & Griffintown Jug Addicts
  Sylvain Lamy
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Jim Zeller et Carl Tremblay
  Yo soy la desintegración
  Hommage à la reine de la Salsa Celia Cruz
  IllumiNights Salsa Concerts: Fania All Stars
  Pereira | Lancement d'album «Orange Brûlé»
  Jean-Michel Pilc - Trio
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  À vos écrans!
  Snooksta And The Gangstas