La cicatrice | Jimmy Larouche 
Cinéma
Lun. 27 janvier 2014 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
3.00$ / 54 % de rabais! (Régulier:6.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Comment construit-on “l’échec d’une vie”? Les cicatrices les plus profondes ne sont pas toujours les plus apparentes, et celle de Richard est à vif depuis une certaine soirée où, dans une grange, alors qu’il était enfant, sa vie a basculé. 30 plus tard, il est de retour au même endroit avec l’intention de se venger. Entre réalisme et fantastique, La Cicatrice dessine un suspense psychologique intense, à travers la confrontation d’un homme avec son passé.

Les jeux d’enfants ne sont pas toujours innocents…

Canada (Québec) 2012. 80 minutes. Drame psycholigique (13 ans +)
Avec Marc Béland, Normand D’amour, Sébastien Ricard, Joëlle Morin, Martine Franck et Patrick Goyette.



  La cicatrice | Jimmy Larouche

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les grands-mères mortes, une fête
  La déprime
  Mohamed le Suédois
  Sur le fil
  L'Histoire de la musique | Buzz Cuivres
  Les manchots
  Tout est drôle sauf le titre
  La vie littéraire
  Je suis un arbre sans feuille
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  Eau courante
  Théâtre INK – Lignedebus
  Non Finito
  Jeannot dans la tempête
  Splendeur du mobilier russe



Vos commentaires

Non les jeux d'enfants ne sont pas toujours innocent.  
Film dramatique au rythme assez lent enveloppé d'une musique plus qu'appropriée d'une fée qui a pour nom Jorane et dont je suis un fan fini depuis le début de sa carrière. Marc Béland a la hauteur de son talent ce qui signifie au moins mille fois la hauteur de l'Everest et un gros bravo a Normand d'Amour mon chien de roche préféré (allusion a la pièce de Daniel Danis,)

Yves P.
Sam. 1 février 2014



Impossible de voir  
Un événement de dernièrement minute nous as empêché de voir ce film il fut impossible de trouver des remplaçants à la dernière minute nous nous excusons.

Serge G.
Mer. 29 janvier 2014