Le démantèlement | Sébastien Pilote 
Cinéma
Lun. 3 février 2014 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
3.00$ / 54 % de rabais! (Régulier:6.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Gaby a une ferme sur laquelle il élève des agneaux : La Ferme Gagnon et fils. Mais il n’a pas de fils. Il a deux filles qu’il a élevées comme des princesses et qui habitent loin dans la grande ville. Un jour, l’aînée lui demande de l’aider financièrement pour éviter de perdre sa maison. Gaby, chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, décide de démanteler la ferme.

«Un beau film d'auteur, au rythme lent et aux images criantes de
vérité.» (Éric Moreault, Le Soleil). «Quant à l'immense Gabriel
Arcand, disons simplement que son jeu tout en finesse, tout
en subtilité, relève du grand art.» (Marc-André Lussier, La
Presse).

Canada (Québec). 2013. 111 min. Avec Gabriel Arcand,
Lucie Laurier, Sophie Desmarais, Gilles Renaud, Johanne-
Marie Tremblay, Pierre-Luc Brillant. (G).



Présenté lors du dernier Festival de Cannes à la Semaine
de la critique où il a remporté le prix SACD, pour son scénario.
Prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique

(FIPRESCI) et Prix d'interprétation masculine (décerné à
Gabriel Arcand) au Festival du Film de Turin 2013.

  Le démantèlement | Sébastien Pilote

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Sortie chic en famille: Le piano muet
  Arbre et Inukshuk - Le chemin qui marche
  Les Dimanches du Conte au Jockey



Vos commentaires

Très beau film  
Un film lent qui nous met dans le rythme de la campagne, de la nature magnifique où se situe l'histoire de cet homme qui décide de vendre sa bergerie pour aider sa fille. On croit qu'il se sacrifie alors qu'il n'en est rien. Gabriel Arcand incarne à merveille ce personnage qui est à un tournant de sa vie.

Gab N.
Dim. 16 février 2014



Touchant  
Drame qui malheureusement arrive trop souvent. Aucune relève et perte financière et sentimentale. Gabriel Arcand quel comédien excellent. A voir sans faute

Serge G.
Jeu. 13 février 2014



Tout simplement un chef d'oeuvre  
Après le vendeur son premier long-métrage tous disaient de Sébastien Pilotte qu'un grand cinéaste prenait son envol. Maintenant avec le démantèlement on peut dire qu'un cinéaste d'exception est né. Un scénario des mieux ficelé qui lui a d'ailleurs valu un prix a Cannes. Un Gabriel Arcand magistral et tout a fait sublime. Une Sophie Desmarais qui fidèle a son habitude crève l'écran et l'enflamme du même coup avec son regard. Des images si précises qui démontrent sans l'ombre d'un doute que le directeur photo n'a jamais fait de stages chez Claude Lelouch. Une trame sonore des plus efficace et si jouissive qu'elle ferait bander un eunuque. Il y a certains soirs comme ça ou on se kriss royalement d'une certaine Charte; c'est de valeur mais c'est comme ça. Ceux qui n'auront pas vu ce film considérez-vous maintenant comme des incultes au niveau du cinéma québécois. Un chef d'oeuvre que je disais, c'est vraiment peu dire.

Yves P.
Jeu. 6 février 2014



FILM TOUCHANT  
MES INVITÉS ONT BIEN AIMÉ CE FILM ET PARTICULIÈREMENT L'INTERPRÉTATION DE GABRIEL ARCAND.

Denis B.
Jeu. 6 février 2014



Beau film !!  
J'ai eu la chance de voir un bon film avec des images de la nature a couper le souffle et Gabriel Arcand et très touchant dans son rôle de père. J'ai aimé aussi la rencontre avec le directeur photo a la fin du film, c'était très intéressant.

Christian H.
Mer. 5 février 2014



Beau  
Un film aux images de toutes beautés, les comédiens y sont excellents, plein de subtilités. J'aimerais aussi vous parler de ce sympathique cinéclub du lundi soir de la maison de la culture Maisonneuve. Pour un prix minime ($3) on a droit à un bon film, un popcorn et après la projection, une discussion avec acteur ou technicien du film. Ciné-club Caserne 45

Mireille L.
Mar. 4 février 2014