Alabama Monroe | Felix Van Groeningen 
Cinéma
Lun. 17 mars 2014 à 19:00
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
3.00$ / 54 % de rabais! (Régulier:6.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...

ALABAMA MONROE représentera la Belgique à la prochaine cérémonie des Oscars. Il a obtenu le Prix de la compétition officielle au Festival de cinéma de la Ville de Québec, ainsi que le Prix du public à Québec, à Karlovy Vary et à Vancouver.

«Un film puissant et touchant, une oeuvre empreinte d'humanité qui trouve le ton juste pour évoquer l'amour, la filiation, la culpabilité, le deuil, la résilience, mais aussi que la vie se révèle parfois injustement cruelle...» (Le Soleil).



V.O. flamande avec sous-titres-français. Belgique. 2013.
111 min. Avec Johan Heldenbergh, Veerle Baetens, Nell
Cattrysse. (13 ans +).

  Alabama Monroe | Felix Van Groeningen

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Kevin Warren Trio
  Série Mardis métissés | Impulso Flamenco
  Tocadéo | Meilleurs Voeux
  Les temps de la guitare
  Trio Fibonacci | Bohemia
  Entre vous et nous
  Las Reinas del ritmo
  Jim Zeller Acoustic Trio
  Le Noël de Quartom
  Dawn Tyler Watson
  Shawn McPherson
  L'art de bien chanter: airs et brunettes
  Montreal Hard Pop Five
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Les Petits Violons : Concert de Noël



Vos commentaires

Le plat pays qui est le leur.  
Super bon film plein même tout plein de crecendo au niveau émotionel avec une distribution a faire rêver bien des cinéastes et avec une bande sonore présente au max.

Yves P.
Ven. 21 mars 2014



"Plaisirs et tristesse"  
Quel film merveilleux! D'abord la rencontre entre ce musicien bohème et cette femme qui fait des tatoos, comme métier. Ils s'aiment, chantent ensemble dans le groupe de Didier (le musicien bohème), ont une petite fille, qui à l'âge de 7 ou 8 ans développe un cancer. Nous vivons, entre les chansons, la progression de cette maladie, qui finalement l'emportera...ainsi que sa mère, qui ne s'était jamais remise de cette perte!

Marie T.
Mar. 18 mars 2014



Que d'émotions!  
Tout d'abord, accueil super de la Maison de la culture, popcorn gratuit, sourires à l'entrée, boissons pas chères disponibles, coussins pour mettre sur les chaises... Quant au film, wow! C'est un film de peu de mots, avec beaucoup de musique (les liens entre l'histoire, les personnages et la musique sont très 'organiques', naturels, ils se répondent), l'esthétique est travaillée et les performances musicales aussi, les acteurs jouent avec brio. Je ne pensais pas m'embarquer pour de telles montagnes russes émotionnelles, il y a autant de scènes de désespoir que d'autres qui célèbrent la vie. La langue originale est aussi superbe à entendre :)

Amy B.
Mar. 18 mars 2014