Mathieu Gaudet Mathieu Gaudet 
Musique
Ven. 17 octobre 2008 à 20:00
Café Culturel de la Chasse-Galerie
1255, rue Notre-Dame, Lavaltrie
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Mathieu Gaudet est maintenant reconnu comme un auteur-compositeur-interprète à part entière qui s’impose dans le paysage musical québécois.

Mathieu voit le jour en 1979 dans la région des Laurentides, à Saint-Jérôme plus précisément. Dès l'âge de trois ans, la maturité de Mathieu le pousse à déménager à Saint-Adolphe-d'Howard, toujours dans les Laurentides. Ne reculant devant rien, il emmène avec lui ses parents !

À l'âge de six ans, son père lui fait découvrir les rudiments de la guitare en lui apprenant la célèbre chanson Au chant de l'alouette, popularisée par le groupe Les Karricks. Et c'est la naissance d'une passion ! Dix ans plus tard, devenu jeune homme, Mathieu offre un premier spectacle devant public, ce qui fait de lui une véritable vedette locale ! Faisant partie du « band» de la Maison des jeunes de son village natal, Mathieu y offrira quelques performances, entre autres, lors des fêtes nationales. Durant ses études au cégep de St-Jérôme, il met sur pied un groupe rock bilingue avec l'excellent bassiste, Patrick Thibault, groupe pour lequel Mathieu compose la musique. Mais le groupe se sépare à l'obtention de leur diplôme d'études collégiales...







En 1999, la jeune star décide de partir à la découverte du pays : il s'inscrit au programme de Communications à l'Université de Ottawa, baccalauréat qu'il complète en 2002. Parallèlement à ses études, Mathieu fait quelques prestations en tant qu'auteur, compositeur et interprète au Festival franco-ontarien en 2002 et dans les bars francophones de la région.

L'année 2002 est déterminante pour l'artiste : on lui demande de composer la chanson thème des Jeux de la Communication, compétitions regroupant plusieurs universités du Québec et de l'Ontario. À la suite de cette expérience - réussie ! -, la passion pour l'écriture devient une partie intégrante de son parcours. Une incursion dans le domaine de la chanson fortement remarquée puisqu'en février 2003, il se joint à l'équipe de l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) avec laquelle il coordonne le prestigieux concours Ontario-Pop, concours de la relève musicale pour les nouveaux talents francophone de l'Ontario (l'équivalent ontarien du Festival international de la chanson de Granby).

Mais c'est en octobre 2003 que GAUDET fera ses premiers pas au sein du milieu artistique québécois. Après s'être inscrit au prestigieux Festival de la chanson de Granby où on l'accepte même en audition, Mathieu s'inscrit à la à la première édition de la sémillante émission de télé-réalité de TQS, Loft Story, dans le but de faire connaître ses chansons à un plus large public et d’ainsi éviter les revers des maisons de disques. Inspiré par le déroulement de l’émission, Mathieu compose « Les murs ont des yeux » qui sera finalement enregistrée et diffusée partout en province. Suite à ce succès, on lui propose de faire un album. Avec déjà plus d’une quinzaine de chansons composées au cours des 5 années précédentes, Mathieu entame en 2004, l’enregistrement de son premier album, Roadtrip, sous la réalisation de Nicolas Maranda.

Et c'est officiellement en mars 2004 que Roadtrip voit le jour. Un album qui nous permet une incursion dans un univers peu banal ; douze titres traitant de façon bien personnel d'amour, de voyages, d'hypocrisie... Un style propre à Mathieu, mélangeant avec bonheur pop-rock, folk, swing et même de l'électro! Mais un album ne se fait pas sans complice ! À Mathieu se greffe toute une équipe de musiciens et d'amis : Martin Richard à la guitare, Carl Bastien à l'orgue, Samuel Girardin au tweak, Denis Courshesne à la batterie, Jean Massicotte et Alex McMahon aux pianos. Même Benoît Charest (Césars de la Meilleure trame sonore pour le film Les triplettes de Belleville) se joint à Mathieu le temps de la chanson Le malchanceux.

Ayant obtenu l’appui de plusieurs stations radiophoniques, plusieurs extraits radios dont Les murs ont des yeux, J’veux voyager, La Valse des Hypocrites, Ma p’tite planète et Gâtés pourris on pu se promener dans les oreilles des gens partout au Québec. Avec autant de vidéoclip en banque, le succès de l’album Roadtrip a permis à Mathieu de présenter son spectacle autour de la province.

Plus tard, Mathieu est invité à faire la première partie des concerts de Dany Bédar. De janvier à mai 2005, Mathieu et son guitariste Martin s'embarquent donc pour un autre «roadtrip» partout au Québec. La complicité entre les deux artistes est telle que Dany réinvite Mathieu à faire la première partie de la deuxième portion de ses concerts, de septembre 2005 à mars 2006.

Suite à cette expérience hors du commun et avec un chiffre de vente dépassant les 13 500 exemplaires, GAUDET se retire quelques mois, le temps d'écrire les futurs succès qui formeront son deuxième album. Mais il ne se coupe pas pour autant de la vie publique ! Entre plusieurs soupers spaghettis et diverses implications pour différentes causes dont le Téléthon du Noël du pauvre, la Semaine québécoise des centres communautaires de loisir, etc., il a co-animé le Téléthon de la recherche sur les maladies infantiles trois années consécutives. Une cause qui lui tient vraiment à cœur puisqu'il lui a offert les profits des téléchargements de sa chanson Heureux dans mon salon, spécialement écrite pour les enfants malades. Récemment, il a composé la chanson En bas de ma chaise, dédiée à son ami Richard Petit.

En juillet 2007, Mathieu GAUDET et les Disques Imaginaires offrent au public une nouvelle pièce, Le Monde est Matériel, que l’on retrouve sur son nouvel album : « Au Bazar Superficiel », arrivé en magasin le 26 septembre 2007.

C’est sous la réalisation de Michel Gionet ( producteur et gérant ) que GAUDET enregistre au Studio Cactus, situé dans sa ville natale : St-Jérôme, les 16 chansons qui forment « Au Bazar Superficiel », le 2e album de l’artiste. Encore une fois, Mathieu s’entoure de talentueux musiciens : Marc Héroux à la guitare électrique, Fred Beauséjour à la basse, Michel Gionet à la batterie, LG Breton au piano, Jean-Philippe Bouffard au piano et synthétiseur et Félix Leroux aux percussions. Même son ami et agent de spectacle Guy Ritchot est venu faire une piste de guitare acoustique.

Mathieu GAUDET se dirige maintenant partout au Québec, en tournée promotionnelle, afin d’aller rencontrer tous ceux et celles qui l’appuient dans son projet : radios, télés, journaux et finalement, les gens du public

www.mathieugaudet.ca

  Mathieu Gaudet

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Audree and the Flying Cats
  Les mardis pm: Le Noël de Quartom
  Noël chez les Bach
  Boubacar Traoré
  Christine Tassan Trio Jazz Manouche
  Lukas Geniušas
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Choralies | Concert Bach - Ensemble Da Capo
  Pierrot Fournier chante Brel
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Samuel Bonnet Solo Project + guests
  Quatre saisons 2.0