White Wash: L’homme que j’ai tué | v.f.   
Cinéma
Mer. 22 janvier 2014 à 19:15
eXcentris | salle Fellini
3536, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Des mesures pour contrer le piratage pourraient être mises en place pour cette représentation. Les cellulaires et autres appareils audio-vidéo pourraient ne pas être admis en salle. Nous vous suggérons de laisser vos appareils dans un lieu sécuritaire avant de vous présenter à la salle.

Arrivez tôt, le nombre de places est limité. La distribution des places se fait selon le mode "premier arrivé, premier servi". La réservation ne vous garantit pas un siège. atuvu.ca et le cinéma ne sont pas responsables du nombre de laissez-passer distribués.

Les Films Séville vous invitent à assister à la première du film White Wash : L’homme que j’ai tué, présenté en version française québécoise.

Synopsis:
Par une nuit de tempête, Bruce Landry écrase un homme avec sa petite déneigeuse jaune. Après avoir enterré le corps, il se réveille au beau milieu d’une forêt, enseveli sous la neige, ne sachant où il est. Tous les chemins qu’il prend pour en sortir le ramènent infailliblement à sa déneigeuse. Au fil des jours, Bruce doit faire face à la culpabilité, la confusion, la solitude et la cruauté de Dame Nature, tout en dépendant de plus en plus de l’arme même de son crime pour assurer sa survie. Situé dans le Nord du Québec, Whitewash est un drame psychologique, teinté d’humour noir, qui suit la quête ardue d’un prisonnier de la forêt sur le chemin de la rédemption.

White Wash : L’homme que j’ai tué est réalisé par Emanuel Hoss-Desmarais et met en scène Thomas Haden Church et Marc Labrèche.



  White Wash: L’homme que j’ai tué | v.f.

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mardis métissés – John Kinsha - Genèse
  Chantons Noël avec Cavelle-Nell Romeo
  Sing-Along Messiah / Le Messie d'Händel
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  The Musical Box
  Noël chez les Bach
  Hommage à David Bowie
  Quartom – Acte III
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Hommage à Radiohead - Idioteque
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Guy Lépine
  Boubacar Traoré
  Pierrot Fournier chante Brel



Vos commentaires

Brrr  
Drame psychologique qui baigne dans un univers glacial où la trame sonore a une grande importance. Malheureusement son rythme lent nous fait parfois décroché au niveau des émotions. Très beaux paysages.

Jeannine C.
Sam. 1 février 2014



Sous-titre  
Mes invités ignoraient que ce film était sous-titré, alors ils ont quitté.

Serge S.
Mer. 29 janvier 2014



Des images fortes, des comédiens excellents  
Un premier film tout à fait réussi pour Emmanuel Hoss-Desmarais. Difficile d'imaginer qu'un Texan, Thomas Haden Church, ait pu se fondre si bien dans la neige et le froid glacial des environnements de coaticook (du moins si l'on se fie à la route 141). Apparemment la version anglaise nous donnait Marc Labrèche parlant anglais avec un accent québécois, ce qui me fait regretter de n'avoir pas vu plutôt la version anglaise qui doit donner encore plus d'authenticité au scénario.

Claude D.
Sam. 25 janvier 2014



Très mauvais!  
Je pense que si ce film devait remporter un prix ce serait un beau citron. Je n'ose m'exprimer et je manque de qualificatifs... Mauvais scénario, acteurs médiocres, doublage ridicule, mise en scène effroyable, photographie quelconque...

Nathalie G.
Jeu. 23 janvier 2014



Original  
Film à l'intrigue et au suspense linéaire. Thème abordé original. Très bons acteurs principaux.

Jean Marc G.
Jeu. 23 janvier 2014



Ne passera pas à l'histoire  
Bonne approche pour la remise en question de cet homme, mais je ne recommanderai pas ce film.

Christelle A.
Jeu. 23 janvier 2014



Il fait frette  
Un homme est fortement frappé par une déneigeuse. Un autre homme se retrouve perdu en pleine forêt. Les scènes de retour au passé éclairent l'histoire qui réunissait ces deux êtres perdus. Le film est tourné dans le Nord de la province, la nature est intansigeante. Belle réussite cinématographique.

Daniel L.
Jeu. 23 janvier 2014