Sarah Toussaint-Léveillé | La mal lunée  
Musique
Mar. 18 février 2014 à 20:00
Théâtre Outremont
1248, av. Bernard O., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:27.60$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Sarah Toussaint-Léveillé est une auteure-compositrice-interprète qu’on dit "hippie-folk-garçonne-bohème-confortable-un-brin-hipster". Elle ne sait pas exactement ce que ça signifie, mais en tout cas, pour elle la musique est un mouvement constant avec lequel elle joue à la spontanéité.

Inspirée par le cinéma, la vie, Gaston Miron, l’humanité ripaillée, René Lévesque, les éléphants, la naissance, la musique de tout acabit et le Big Bang, Sarah a plusieurs chats à fouetter. Chaque spectacle est différent, selon le pouls du moment.





www.theatreoutremont.ca

  Sarah Toussaint-Léveillé | La mal lunée

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Noël... sous les chandelles!
  Frim Fram
  Fuat Tuaç Quartet
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Jim Zeller Acoustic Duo
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau
  Alex Lefaivre Trio
  Taurey Butler Trio
  Un Piano sous les chandelles... à Ottawa
  Fantaisies de Disney
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet
  Hommage aux Colocs
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  L’orchestre d’hommes-orchestres



Vos commentaires

Une belle découverte !!  
Sarah Toussaint-Léveillé, un nom à retenir !! J'ai été charmé par sa voix, son charisme et son humour. C'était presqu'un spectacle privé car il se déroulait dans le forum du théatre Outremont devant une quarantaine de spectateur privilégiée. Sa voix et très belle, ses chansons sont soit en anglais, soit en français ou les deux à la fois. Elle ne se gêne pas pour blaguer avec le public, elle siffle, imite la trompette, fait de la musique avec des 'bruits de bouche' èchange sa guitare avec l'instrument du contre-bassiste, bref, elle à tout les talents ! Sarah Toussaint Léveillé, souvenez-vous de ce nom, elle ira loin...

Guy G.
Mer. 19 février 2014