Sarah | Puissances endormies   
Musique
Lun. 10 février 2014 à 19:30
Les Brasseurs du Temps
170, rue Montcalm, Gatineau
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Note: possibilité de souper spectacle. Contactez la salle pour plus d'information.

Spectacle lauréat du prix Vision Diversité et Place des Arts 2013 présenté à Gatineau en avant première de la Place des Arts.

Sur la scène, une poubelle, marquée « Silence ! Puissances endormies. » C’est la poubelle où un éboueur a mis nos grains de folie, nos crachats de révolte, nos miettes d’amitié, nos mégots de rêve, tout ce qu’on fait tomber en jouant. De cet objet improbable surgissent des personnages étranges colorés et poignants qui nous font traverser la ville, du bar au parc de l’enfance, comme le paysage de l’âme.

Seule au piano à la guitare et à la poubelle, Sarah livre des chansons et des interprétations toujours inattendues, grinçantes et tendres, pour dire nos désirs, nos peurs et nos lâchetés. Un spectacle où le texte est vivant et les chaises infernales.



www.sarahchanson.com

  Sarah | Puissances endormies

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dix La pièce
  Équilibre | Spectacle équestre
  Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? à Laval!
  Une ostie de fin de semaine
  La liste de mes envies
  Le Diable est dans les détails
  Salut Claude !
  Cheval-Artiste | Spectacle équestre
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Indiscrétions publiques 2017
  Merlin, l'origine d'une légende
  Les 4 haïssables | Ça va fesser!
  Docteur, j'veux être belle!
  Merri dans La Grand'messe
  Sherlock Holmes contre les incendiaires



Vos commentaires

Surprenant!  
Très bon spectacle, surprenant.....l'être humain chanté dans ses plus profonds sentiments, avec un langage poétique et acté en justesse...bravo à Sarah dans les ''puissances endormies''. Une jeune femme qui nous berce avec des chansons pleines d'histoires et de messages subtiles.

Yves P.
Mer. 12 février 2014