RVCQ | Triptyque  
Cinéma
Mar. 25 février 2014 à 17:30
UQAM | Pav. Judith-Jasmin | Salle J.-Claude Lauzon
1564, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:11.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

À Québec, Michelle, une schizophrène qui sort de l’hôpital, tente tant bien que mal de retrouver son emploi dans une petite librairie indépendante. Sa sœur, Marie, une chan- teuse de jazz montréalaise, doit pour sa part se faire opérer pour une tumeur au cerveau. Quant à Thomas, un neurochirurgien allemand pratiquant à Londres, il lutte contre une dépendance à l’alcool. Trois personnages dans un état de vulnérabilité absolue, trois destins qui vont s’entrecroiser et se nourrir par la grâce d’une mise en scène aussi inventive qu’élégante, signée Robert Lepage (La face cachée de la lune) et Pedro Pires (Danse macabre). Témoignant d’un travail superbe sur la pure plasticité de l’image, notamment grâce à une photographie chaude et froide à la fois, Tryptique est pourtant loin du vain exercice de style. Beau, triste et profond, il est aussi un voyage passionnant au fond de l’âme humaine, dans toute sa complexité.



Réalisation: Robert Lepage & Pedro Pires
Les Productions du 8e art
Les films Séville
90 min.

www.rvcq.com

  RVCQ | Triptyque

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Tout est drôle sauf le titre
  Splendeur du mobilier russe
  Splendeur du mobilier russe
  Burn Out Total
  La singularité est proche
  Soirée Tchekhov
  Sur le fil
  Mohamed le Suédois
  Eau courante
  Jeannot dans la tempête
  Les monologues du vagin
  Lignedebus
  Je suis un arbre sans feuille
  Le clan des divorcées



Vos commentaires

Bon, mais long...  
Le film est techniquement bien réussi, les images sont belles, mais il y a des longueurs. Il faut dire que c'est basé sur pièce de théatre de neuf heures !!! La musique est excellente !

Guy G.
Jeu. 27 février 2014