RVCQ | Exil 
Cinéma
Sam. 1 mars 2014 à 18:00
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:11.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

Samuel est un jeune garçon haïtien qui menait, jusqu’à l’enlèvement par l’armée de son père journaliste, une vie paisible. Mais du jour au lendemain, tout change. Et Samuel est obligé de fuir, d’abord à la campagne puis en embarquant dans un difficile voyage clandestin vers les États-Unis. Miami, New York, Montréal : les rencontres de fortune se succèdent pour le jeune garçon qui par- vient néanmoins à garder la foi en s’accrochant à l’espoir de retrouver sa mère qu’il n’a pourtant jamais connue. Troisième réalisation de Charles-Olivier Michaud (Snow and Ashes, Sur le rythme) dévoilée au dernier Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Exil compte sur une mise en scène à l’épaule nerveuse et une magnifique photographie, presque charnelle, signée Jean- François Lord. Mais ce drame puissant ne serait rien non plus sans la présence touchante, dans chaque plan, du jeune comédien de 12 ans, Francis Cléophat.

Charles-Olivier Michaud
Les Films du Boulevard
Filmoption International
100 min.

www.rvcq.com

  RVCQ | Exil

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le meilleur des années 60
  Vivaldi les 4 Saisons à la chandelle!
  Élie Haroun (La Voix) | Souper-spectacle
  FINA 2017 | Canicule Tropicale
  Vendredis jazz
  The Luka Haneman Express
  FINA 2017 | Just Wôan
  Jean-Michel Pilc
  Envie de nouveauté | Sons d'Ailleurs
  Ben Racine Band
  Olivia Maisel
  FINA 2017 | Ramon Chicharron
  Dawn Tyler Watson
  Paulo Ramos Quartet
  El Hispalis, Flamenco-Jazz-rythmes urbains



Vos commentaires

De Haïti à Montréal  
Le film raconte l'exil d'un jeune adolescent, de Haïti à Montréal et toutes les péripéties qu'il doit surmonter pour retrouver sa mère. La réalisation et la direction photo sauvent le film qui reposent sur un scénario prévisible. Le jeu du jeune acteur Francis Cléophat est touchant et prometteur.

Becassine37
Dim. 9 mars 2014