Joséphina Joséphina 
Théâtre
Mar. 7 octobre 2008 à 19:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
8.00$ / 33 % de rabais! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une production de la compagnie Chaliwaté (France). Mise en scène de Sandrine Heyraud. Textes de Henri Michaud, Gao Xingjian, Xavier Durringe

Dans son 1 1/2, Alfredo est seul et pourtant accompagné. Au travers de jeux de mots et de gestes, d’ellipses et d’indices, une absente omniprésente, Joséphina, occupe l’espace. À demi-mot et à demi-geste, des fragments de vie, des empreintes gestuelles et traces sonores sont dévoilés

www.mimeomnibus.qc.ca/image_saison_0809/rencontres.html

  Joséphina

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Ville-Marie, Terre des Femmes
  La pierre de Montréal et moi | Vernissage
  FESTIVAL 100% Electrique
  Pour moi | Vernissage @ Galerie mp tresart
  Exposition photographie BALLET
  Coup de théâtre : J'ai fondé Montréal!
  Mondes oniriques
  Illusions - L'art de la magie
  Visite architecturale-Maison Le Ber-Le Moyne
  Expo 67 - Rêver le monde
  Visite de la Maison Nivard-De Saint-Dizier



Vos commentaires

Joséphina  
J' AI BIEN AIMÉ LE JEU DES ACTEURS, LEURS HABILETÉ DANS LEURS MOUVEMENT. CORPS ET EXPRESSION MIS ENSEMBLE MERVEILLEUSEMENT.

DianaBiondo2
Mar. 18 novembre 2008



Mime-moi la rupture...  
En un mot: époustouflant ! La pièce retrace la rupture d'Alfredo et Joséphina. Comme dans la réalité, on s'épargne les longs discours inutiles; souffrance, joie, nostalgie, déception s'expriment mille fois mieux avec des gestes. Alors oublions les mots, place au spectacle. Les deux comédiens laissent bouche bée: une attitude théâtrale et humaine à la fois, un talent incroyable pour le mime et le cirque, au croisement desquels se trouve la pièce. Avides, on en redemande: la pièce ne dure que 45 minutes...

Quentin
Lun. 13 octobre 2008



Quelle belle surprise!!!  
C'était mon premier spectacle de mime et j'ai adoré. J'y allais l'esprit ouvert mais très sceptique, pourtant j'ai été confondue,... Pour moi le mime c'était un visage blanc clowneste, enfantin. Pas ici. Joséphina c'est plein de finesse, à mi-chemin entre le théâtre et la danse contemporaine. À ce jour, ma plus belle découverte sur Atuvu.

Josée B.
Ven. 10 octobre 2008